Accueil du site >Blog  >Le blog-notes d’Hugues Le Paige
imprimer
  • 6.03.2017 commentaire 1 commentaire(s).

    Juppé : entre la « tentation de Venise » et le veto sarkozien

    Sobre, grave, bref, cinglant : il aura fallu un peu plus de 7 minutes à Alain Juppé pour exprimer avec détermination…son renoncement. Un moment de lucidité et de dignité qui marquera l’histoire de cette campagne hors-normes qui bouscule tous les scénarios pour mieux inspirer des rebondissements qui dépassent la fiction. En quelques minutes, donc, Alain Juppé a fixé avec des mots tranchants le cadre politique de la France : une gauche déboussolée par cinq années de hollandisme, une extrême-droite [la suite]
  • 2.03.2017 commentaire 3 commentaire(s).

    François Fillon : les gestes du repas

    « Inédit », « Du jamais vu » s’exclamait hier le candidat « assassiné » à propos de sa convocation devant les juges. Sur ce point au moins, François Fillon fait l’unanimité. L’épisode que l’on a vécu hier – et la situation qui l’a provoqué- sont des événements sans précédents dans l’histoire de la Ve République. Jamais, non plus, un prétendant sérieux à la magistrature suprême, celui qui sera amené à nommer les membres du Conseil Supérieur de la Magistrature, n’avait attaqué avec une telle virulence l’institution [la suite]
  • 21.02.2017 commentaire 4 commentaire(s).

    Hamon/Mélenchon : de la politique fiction à la realpolitik

    C’était donc bien de la politique fiction : [3] la candidature unique de la gauche était impossible. Les nombreux appels de personnalités et d’associations, les pétitions réunissant des dizaines de milliers de signatures de militants ou de simples électeurs de gauche n’y ont rien fait. Pas plus que la perspective de figurer au 2eme tour (ce qui était mathématiquement possible) ni celle de laisser l’avenir de la France aux mains des duellistes de l’extrême-droite et de la droite dure ou molle. La [la suite]
  • 30.01.2017 commentaire 3 commentaire(s).

    Politique-fiction : une candidature unique à gauche…

    Médias et concurrents ont beaucoup parlé de « rêve » à propos de la candidature de Benoït Hamon, et c’était, naturellement, pour la disqualifier. Et maintenant que le « futur désirable » l’a emporté sans coup férir sur le social-réalisme, si l’on se reprenait à rêver ? Si l’on additionne les électorats potentiels des trois candidats Hamont, Jadot et Mélenchon, la gauche pourrait être présente au 2ème tour de l’élection présidentielle. Certes, il ne s’agit que de chiffres théoriques basés sur des sondages [la suite]
  • 26.01.2017 commentaire 2 commentaire(s).

    Hamon/Valls : imposture du rêve et de la réalité

    Au lendemain du dernier débat de la primaire de gauche, les éditorialistes vedettes de la presse française qui ont en commun une longévité sans précédent dans l’histoire des médias ont repris avec délectation l’antienne sociale libérale : Valls la réalité contre Hamont le rêve. Depuis que l’ancien président des MJS est arrivé en tête du premier tour, ce slogan cultivé par l’ancien premier ministre nourrit l’artillerie lourde du monde médiatique. Les questions des journalistes, comme les inlassables [la suite]
  • 15.01.2017 commentaire 6 commentaire(s).

    Le populisme, les traités et la primaire…

    « Le populisme n’est rien d’autre qu’une réponse confuse mais légitime au sentiment d’abandon des classes populaires des pays développés face à la mondialisation et la montée des inégalités. Il faut s’appuyer sur les éléments populistes les plus internationalistes –donc sur la gauche radicale incarnée ici et là par Podemos, Syriza, Sanders ou Mélenchon, quelles que soient leurs limites- pour construire des réponses précises à ces défis, faute de quoi le repli nationaliste et xénophobe finira par tout emporter [la suite]
imprimer