Accueil du site >Blog  >Le blog-notes d’Hugues Le Paige  >A propos de la Grèce : La haine de classe, vous connaissez ?
4.07.2015

A propos de la Grèce : La haine de classe, vous connaissez ?

imprimer
envoyer
17472
17474
17475
17476
17478
17479
17480
17481
17482
17483
17484
17485
17489
17495
17477
commenter (15)

La haine de classe : vous n’avez pas connu, vous avez oublié, vous ne saviez pas que cela existait – ou alors, oui sans doute, réminiscence historique du XIX ou du début du XX siècle. Et pourtant, là, aujourd’hui, devant nous elle s’étale. Arrogante, agressive, oppressive, elle envahit tous les médias. Dans la presse populaire comme celle dite de référence : haro sur le peuple grec, Syriza, Tsipras (« le meilleur ennemi de lui-même » selon Notre Dame de l’Austérité-à visage-humain). Du Nord au Sud, de l’Ouest à l’Est, une guerre idéologique – sans doute la plus violente dans l’histoire de l’Union Européenne - est menée sans merci. Il faut abattre le gouvernement grec. Ne pas laisser le minime espoir aux peuples européens qu’une autre politique est possible (quoi qu’en disent les économistes libéraux les plus lucides). Il faut tuer l’alternative par n’importe quel moyen : le mensonge, le chantage, la menace, le mépris.

La peur de la contagion -espagnole pour commencer- : voilà le spectre qui hante l’Europe de la pensée dominante sous toutes ses variantes, libérales, démocrates-chrétiennes ou sociales-démocrates. Le chœur des procureurs - les socialistes Shultz, Dijsselbloem et Moscovici, le chrétien démocrate Juncker et le libéral Michel (celui qui veut siffler la fin de la « récréation »),sans oublier les organisations patronales : voilà l’union sacrée qui s’appuie sur les échecs historiques du FMI, fabricant de crises planétaires à répétition depuis un demi-siècle. Tsipras avait donné des gages et fait des concessions (qu’il aurait eu du mal à faire accepter par son parti et sa majorité) mais cela ne suffisait pas à Lagarde, Merkel, Hollande et consorts : il fallait le casser, lui et ce qu’il représente aux yeux de ceux qui pensent à une autre société. Voilà le véritable enjeu du referendum en Grèce.

La dette n’a strictement aucune importance. L’Europe mène une politique punitive contre le gouvernement grec, contre une « colonie en révolte ». La suprématie du marché est en jeu. Jamais depuis 1989 et la chute du mur de Berlin, l’enjeu politique n’a été aussi important pour l’avenir des peuples européens. Notre sort se joue dimanche en Grèce.

imprimer
envoyer
17472
17474
17475
17476
17478
17479
17480
17481
17482
17483
17484
17485
17489
17495
17477
commenter (15)
  • A propos de la Grèce : La haine de classe, vous connaissez ? Posté par pierre lambillon, le 19 juillet 2015
    La haine de classe s’est exprimée tout particulièrement par la fausse colère programmée de Verhofstadt, infatué de sa personne, bouffi de suffisance et donneur de leçon à ce mauvais (...)
    Lire la suite
  • A propos de la Grèce : La haine de classe, vous connaissez ? Posté par Gilbert Wampach, le 16 juillet 2015
    Tout à fait d’accord avec votre analyse à laquelle on peut ajouter la solidarité sans faille du nord avec le sud (Afrique-Europe, pays frontières de l’Europe,-tiens, ce sont les (...)
    Lire la suite
  • Quel optimisme aujourd’hui ? Posté par Guy Leboutte, le 7 juillet 2015
    Merci ! Au-delà de l’horizon des vingt-quatre heures, auquel Internet et les médias nous limitent parfois (souvent, en fait !), il y a moyen de rester optimiste… (...)
    Lire la suite
  • A propos de la Grèce : La haine de classe, vous connaissez ? Posté par Charly, le 7 juillet 2015
    Merci pour cet article. Il rappelle à propos qu’au delà des débats entre experts économiques de tous poils se cache une vraie guerre idéologique et politique. La première (et la (...)
    Lire la suite
  • A propos de la Grèce : La haine de classe, vous connaissez ? Posté par Jean-Pierre Michiels, le 5 juillet 2015
    Tout à fait d’accord avec ce point de vue. C’est vrai que la haine de classe s’exprime avec une particulière violence. Une nouvelle victoire de Syriza et du gouvernement d’Alexis (...)
    Lire la suite
  • A propos de la Grèce : La haine de classe, vous connaissez ? Posté par Françoise Pierard-Sionis, le 5 juillet 2015
    Tres bien ton article,C’est bien cela qui se passe,La fermeture des banques ayant été le dernier coup avant le referendum...J’ajouterais quand même quelque chose : comment le (...)
    Lire la suite
  • A propos de la Grèce : La haine de classe, vous connaissez ? Posté par moreau michel, le 5 juillet 2015
    je suis tout à fait d’accord avec cet article
    Lire la suite
  • A propos de la Grèce : La haine de classe, vous connaissez ? Posté par Jean-Nicolas Maron, le 5 juillet 2015
    merci à Hughues LePaige pour cette lucidité et la clarté de l’exposé ... ah la belle équipe des anciens à la RTBf,(Willy, JJ et bien d’autres) vous nous manquez (...)
    Lire la suite
  • A propos de la Grèce : La haine de classe, vous connaissez ? Posté par allain glykos, le 4 juillet 2015
    Bravo Hugues,je ne change pas une virgule à ton texte. Même si bien sûr il ne faut pas oublier la tradition de corruption et de fraude fiscale de la Grèce (toutes classes (...)
    Lire la suite
  • A propos de la Grèce : La haine de classe, vous connaissez ? Posté par France Minne, le 4 juillet 2015
    Merci Hughes pour ton article. Un baume sur mon cœur d’Athénienne d’adoption. Ici,on en peu plus de l’arrogance de tout ces mafieux,leur nuisance coûte des vies,tue l’espoir et (...)
    Lire la suite
  • A propos de la Grèce : La haine de classe, vous connaissez ? Posté par Philippe Lauwers, le 4 juillet 2015
    Je partage en grande partie l’opinion d’Hugues Lepaige. La dernière phrase, pas vraiment : j’espère bien que notre sort ne se joue pas définitivement ce dimanche... La pression, le (...)
    Lire la suite
    • A propos de la Grèce : La haine de classe, vous connaissez ? Posté par Hugues Le Paige, le 4 juillet 2015
  • A propos de la Grèce : La haine de classe, vous connaissez ? Posté par voirAndré MENU, le 4 juillet 2015
    Evidemment d’accord, Hugues. Cette unanimité haineuse et médiatique est aussi étonnante qu’inquiétante mais elle vise avant tout ceux qui ont osé se lever, Tsipras et Varoufakis, (...)
    Lire la suite
  • A propos de la Grèce : La haine de classe, vous connaissez ? Posté par Willy Estersohn, le 4 juillet 2015
    En Grèce, en 1967, pour "siffler la fin de la récréation" les colonels prirent le pouvoir. Aujourd’hui la "troïka" utilise des méthodes plus policées. Je vous conseille la lecture (...)
    Lire la suite
  • A propos de la Grèce : La haine de classe, vous connaissez ? Posté par Rudi, le 4 juillet 2015
    Merci pour ce cri, Hugues. Une Europe des humains tente de se lever contre celle du capital. Nous sommes nombreux, même dispersés, à en (...)
    Lire la suite

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ?