Accueil du site >Blog  >Le blog d’Henri Goldman  >Affaire Z. : les yeux s’ouvrent
3.01.2015

Affaire Z. : les yeux s’ouvrent

imprimer
envoyer
17262
17263
17264
17265
17266
17269
17268
17267
17306
17270
17305
commenter (11)

Je le dis d’emblée : l’annonce de conférences d’Éric Zemmour devant quelques aréopages huppés de la Belgique mondaine ne me semblait pas nécessiter une mobilisation à grande échelle. Ce personnage boursouflé est une pure fabrication du système médiatique parisien. Il n’existe que par le vent de scandale qui l’entoure et que ses adversaires alimentent tout autant que ses partisans. En outre, j’ai été désolé que ceux-celles qui s’alarmaient de cette visite (la conseillère Écolo de Bruxelles-Ville Zoubida Jellab, le mouvement EmBem et le Collectif contre l’islamophobie en Belgique) puissent exiger des autorités communales qu’elles interdisent à ce monsieur de s’exprimer en public, au mépris du droit fondamental à la liberté d’expression qui interdit toute censure préalable. D’habitude, ce sont les « dominants » qui oublient les droits humains quand ça les arrange. Quant aux « dominés » (en l’occurrence ici les musulmans victimes d’un racisme de moins en moins honteux), ils doivent se faire du droit un allié, sans oublier qu’il s’agit d’une arme dont il faut user avec rigueur pour qu’elle reste efficace en toutes circonstances.

Quelques jours après le lancement public de cette polémique, je n’ai pas changé d’avis… mais quelque chose m’avait échappé. Même si ces initiatives sont probablement mal calibrées sur le plan argumentaire, il se trouve que des organisations issues de la communauté musulmane ont pris la parole, vigoureusement. Elles ont interpellé des autorités publiques et morales. Elles ont mis en lumière ce « double standard » qui permet à l’islamophobie de se répandre avec les attributs de la légitimité et de la bienséance. Elles se sont comportées en actrices du vivre-ensemble en ne se contentant pas de se plaindre et elles n’ont pas délégué à d’autres la défense de leur dignité. Et, par ce simple fait, elles se sont fait respecter. Bravo.

Ce « double standard » se manifeste notamment :

TIFF - 7.2 Mo

- par une suspicion ciblée qui vise, à propos de tout et de rien, nos compatriotes musulmans qui ne sont déjà pas les mieux placés dans la pyramide sociale du fait des discriminations massives qui pèsent sur eux,

- par une insensibilité inquiétante à l’égard du climat indiscutablement islamophobe qui permet de se répandre à leur sujet dans des termes qui ne seraient acceptés pour aucune autre minorité. Vous n’y croyez pas ? Cliquez sur ce montage d’hebdomadaires mainstream, de Belgique et de France, pour en avoir une petite idée. Et demandez-vous ce que doivent ressentir les personnes qui ont quelque raison de se sentir visées par ce déferlement obsessionnel.

Ces jours-ci, les importants du Cercle de Lorraine et du Cercle de Wallonie qui se donnent pour l’élite de la Nation vont débourser 50 euros chacun pour écouter un monsieur qui alimente ce climat pourri, en lui décernant à l’occasion un brevet de respectabilité. Grand bien leur fasse. N’ayant aucune estime pour de telles coteries, je n’attends rien d’elles. Mais je me réjouis du trouble que l’action du CCIB répand du côté de ceux – mandataires politiques et faiseurs d’opinions – qui avaient appelé à la censure préalable des spectacles de Dieudonné ou du prédicateur Al Suweidan invité par la Foire musulmane cette année, sans doute inspirés par l’exemple de Manuel Valls, quelqu’un qui sait manier la notion d’ordre public avec beaucoup de souplesse. Là, subitement, il n’était plus question de la liberté d’expression dont ils se prévalent aujourd’hui (à juste titre selon moi) pour laisser parler Éric Zemmour. Malaise tout à fait perceptible à la lecture du Soir de ce jour (cliquer sur le logo ci-dessous pour accéder à la page).

TIFF - 3.1 Mo

Ce « double standard » n’est que la transposition sur notre territoire du « deux poids deux mesures » qui prévaut dans l’appréhension du conflit israélo-palestinien. Dans cette malheureuse concurrence entre les discriminés d’hier (les Juifs) et ceux d’aujourd’hui (les musulmans), toute attitude qui vise à favoriser les premiers au détriment des seconds – pratique où l’extrême droite excelle depuis qu’un des siens est à la tête du gouvernement d’Israël – aura inévitablement des « effets retour ». Il est temps de se rendre compte qu’un certain philosémitisme, en Belgique ou sur la scène internationale, est aujourd’hui le meilleur carburant de l’antisémitisme.

imprimer
envoyer
17262
17263
17264
17265
17266
17269
17268
17267
17306
17270
17305
commenter (11)
  • Affaire Z. : les yeux s’ouvrent Posté par Anshl Mihaly, le 7 janvier 2015
    La manière dont les choses sont décrites dans ce "post" est absolument simplificatrice et à sens unique. La pure idéologie ne permet pas de saisir la complexité des choses. La (...)
    Lire la suite
    • Affaire Z. : les yeux se ferment Posté par Henri Goldman, le 7 janvier 2015
    • Double standard Posté par Pierre-Yves Lambert, le 25 janvier 2015
  • Affaire Z. : les yeux s’ouvrent Posté par francies, le 6 janvier 2015
    J’ai entendu M. Goldman devant le "Volle brol" , et je me dois de lui dire que quoique pauvre petite enseignante j’aurai voulu avoir une place et que au plus fort de nos (...)
    Lire la suite
    • Les oreilles se ferment… Posté par Henri Goldman, le 6 janvier 2015
    • Affaire Z. : les yeux s’ouvrent Posté par Pierre-Yves Lambert, le 25 janvier 2015
  • Affaire Z. : les yeux s’ouvrent Posté par Marc Jacquemain, le 4 janvier 2015
    Je ne sais pas qui a dit il y a quelques années que les pires antisémites, on les trouvait au sein du gouvernement israélien. C’était peut-être bien Uri Avneri. Ce point de vue (...)
    Lire la suite
    • Pire que Merah et Nemmouche ? Posté par Anshl Mihaly, le 7 janvier 2015
  • Un message posté à la demande de Marcel Leurin Posté par Henri Goldman, le 4 janvier 2015
    Merci, Henri ! Rien de ce que tu as écrit dans ton billet ne me parait contestable. La finesse que tu apportes dans l’examen de cette affaire m’a permis d’en découvrir des (...)
    Lire la suite
  • Affaire Z. : les yeux s’ouvrent Posté par Patric Jean, le 3 janvier 2015
    Merci pour cette analyse. Je partage totalement.
    Lire la suite
  • Affaire Z. : les yeux s’ouvrent Posté par jacques weerts, le 3 janvier 2015
    Eh bien oui ! Peut-être que l’on s’est mal exprimé - certainement même - mais Henri tu as parfaitement compris notre préoccupation. On est bien au-delà de cette liberté d’expression (...)
    Lire la suite

Avertissement

Les commentaires sont modérés a priori. Les intervenants sont priés de communiquer leur véritable identité : on débat ici à visière découverte. Bien que la polémique, même dure, soit admise et même encouragée, l’administrateur du site ne validera pas les messages dans trois cas de figure :

1. En cas de défaut manifeste de courtoisie et de recours à l’injure en lieu et place d’argument.

2. Quand le message sort trop manifestement du cadre du sujet traité.

3. Quand l’intervenant intervient de façon répétitive en utilisant ce blog comme une tribune et non comme un lieu d’échange.


Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ?