18.02.2014

C’est fondamental !

imprimer
envoyer
commenter

Le gouvernement de la Région wallonne a, dans sa grande générosité, accordé 9 millions pour assurer un minimum d’encadrement administratif dans les écoles fondamentales. C’est évidemment « mieux que rien », mais cela illustre « bien » comment l’enseignement fondamental est « mal » traité.

Il ne s’agit pas de créer des emplois statutaires. Comme c’est le cas dans les écoles secondaires. De plus, ce budget est loin d’être suffisant pour assurer à chaque école le soutien administratif qui permettrait à la direction de se consacrer pleinement à l’animation de son équipe pédagogique. Ce sont des petits bouts d’emplois précaires à partager avec d’autres… qui ne s’obtiendront qu’au terme de démarches administratives supplémentaires à charge de directions déjà surchargées !

Les citoyens ne réalisent pas à quel point les écoles fondamentales (surtout celles qui ne sont pas adossées à des écoles secondaires) sont dépourvues du personnel d’encadrement minimum. Pas seulement administratif. Éducatif aussi. Ce ne sont pas seulement les directions qui en pâtissent. C’est tout le personnel. Cela rend le travail d’équipe plus difficile et les remplacements de courte durée impossibles. Les garderies avant et après l’école aux frais des familles. Au final, ce sont les jeunes élèves qui sont pénalisés.

Faut-il investir davantage dans le fondamental ? Sans aucun doute : oui ! Faut-il pour autant augmenter le budget « enseignement » de la Communauté française ? Pour ma part, je pense qu’un ré-équilibrage entre les niveaux est plus réaliste. Le budget « enseignement » est comparable à celui de nos voisins et, on le sait, les transferts de compétences ne vont pas simplifier les choses…

Mais le déséquilibre entre le fondamental et les autres niveaux est patent. C’est d’autant plus incompréhensible que, aujourd’hui, tout le monde (ou presque) s’accorde pour dire qu’il faut mettre le paquet dès les premières années de la scolarité. Dans les classes maternelles et au début du primaire. C’est là que l’accrochage peut/doit se faire.

La mesure serait passée inaperçue sans la vive réaction de la CGSP. Un réseau ne serait-il pas favorisé ? Le pacte scolaire ne serait-il pas violé ? Le président du PS a même parlé de revoir la décision … prise en gouvernement ! Courageusement.

Du courage ? Vous avez vu comme ils en avaient tous à revendre dans l’affaire de l’expérience du km. payant à Bruxelles, en lieu et place de la taxe de circulation. Communication maladroite, pétition démagogique, …. L’affaire est entendue. Courage, fuyons ! Et pourtant ils avaient signé un accord. Avec les flamands de surcroit. Un véritable exploit pour une expérience avec des volontaires. Mais non, à 100 jours des élections, on ne gouverne plus, Madame. On navigue au gré des humeurs, des sondages et des pétitions.

imprimer
envoyer
commenter

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ?