Accueil du site >Blog  >Le coup de griffe de Carabosse  >Cachez ces votes que je ne saurais voir
5.06.2013

Cachez ces votes que je ne saurais voir

imprimer
envoyer
commenter

C’est une vieille blague du temps de l’Union Soviétique : les citoyen/ne/s glissaient dans l’urne, en un semblant d’élection, une enveloppe contenant un bulletin déjà rempli. Un peu plus curieux que les autres, un électeur tente d’ouvrir l’enveloppe, histoire de découvrir pour qui il a voté. Un assesseur se précipite sur lui : « Malheureux, qu’est-ce que vous faites ! En démocratie, le vote est secret... »

Apparemment, pour notre service public d’information, le vote de nos élu/e/s est également « secret » et faire connaître les choix politiques que nos représentant/e/s font en notre nom serait de la « délation ».

Résumé des épisodes précédents, pour éclairer les générations futures et donner une belle leçon de démocraties aux extraterrestres et autres barbares qui menacent de nous envahir, paraît-il : le Collège de la bonne ville de Charleroi, confronté à une pauvreté galopante, décide de s’attaquer à la mendicité. Enfin bon, la mendicité c’est compliqué, donc on va « réglementer » les mendiants, assignés chaque jour, de 8 à 18h, à une commune différente – relâche le dimanche. Toute personne surprise à mendier en dehors des jours, heures et lieux indiqués aura la tête tranchée. Euh, pardon, sa recette sera confisquée et mise de côté pour renouveler les iPhones des élu/e/s carolos. Bon, j’avoue que j’exagère, mais juste pour les iPhones, et encore (1).

Or voilà que la FGTB, syndicat que l’on croyait aussi « responsable » que son grand frère politique du PS, se mêle de ce qui ne le regarde pas (les mendiants sont syndiqués, peut-être ?) Après avoir participé à une mobilisation dans la rue dimanche dernier, prenant en otage les amateurs de messe et de couques au chocolat, voilà qu’elle prétend surveiller le vote des élu/e/s carolos lors du conseil communal qui devrait entériner (ou non, si les extratrerrestres débarquent d’ici là) la décision du Collège. Et qu’elle appelle ses militant/e/s à assister aux débats, s’engage à rendre publics le vote de chaque élu/e et désigner d’un doigt vengeur celles et ceux qui auront entériné l’infâme réglementation,pour qu’on s’en souvienne lors des prochaines élections !

Notre bon service public d’information, la RTBF donc, ne se tient plus d’indignation.

Lire la suite ici

imprimer
envoyer
commenter

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ?