Accueil du site >Blog  >Le blog d’Henri Goldman  >Douteuses dattes de Ramadan
23.08.2009

Douteuses dattes de Ramadan

imprimer
envoyer
12591
12594
12601
12606
12613
12617
12618
12620
12629
12592
12593
12624
12595
12596
12599
12600
12611
12623
12602
12612
12615
12603
12604
12631
12605
12607
12609
12610
12614
12619
12627
12616
12625
12630
12621
12628
12622
12626
12635
commenter (39)

Une polémique anime ces derniers jours de canicule bruxelloise. La Cobi (Coordination Boycott Israël) avait décidé de faire campagne dans les communes populaires de Bruxelles pour dissuader les chalands d’acheter des dattes en provenance d’Israël. Par précaution, l’association avait demandé l’autorisation de distribuer des tracts à six administrations communales. Trois refusèrent. Toute cette saga est narrée dans le détail et en plusieurs épisodes sur Parlemento, le site du journaliste Mehmet Koksal.

La polémique s’est concentrée sur une question de liberté d’expression. Les autorités communales ont-elles le droit d’invoquer un possible trouble de l’ordre public pour limiter la liberté d’expression, qui est tout de même un des attributs les plus précieux de la démocratie ? J’en doute, et le fait qu’il existe ici ou là des règlements de police sur lesquels elles s’appuient ne fait pas de ces règlements des normes supérieures aux principes constitutionnels.

Mais l’embarras et le malaise naissent aussi de l’objet et des circonstances de l’action. L’objet : même après les massacres de Gaza, s’en prendre à Israël est encore et toujours une démarche qui sent le soufre. Si l’action avait visé la libération par l’Iran de Clotilde Reiss ou le boycott de Totalfina en solidarité avec les démocrates birmans, je suis bien certain que tout se serait passé sans encombres et sous la protection de la police, tant ces causes sont consensuelles.

JPEG - 752.1 ko

Les campagnes de boycott d’Israël, et notamment le boycott de certains produits du commerce, ont déjà quelques années derrière elles. Depuis le début, elles font débat parmi les tenants de la cause palestinienne. Cette action vise-t-elle juste ? Doit-elle être aussi large que possible ou au contraire se concentrer sur un nombre limité de produits ? Le but est-il de frapper l’économie israélienne au portefeuille ou de mobiliser la conscience des clients potentiels ? Pour ma part, je considère le boycott comme une arme totalement légitime, qui s’inscrit en bonne place dans l’arsenal de la non-violence, mais je ne nourris aucune illusion quant à ses effets pratiques. Elle m’intéresse comme support à un travail d’explication et doit donc être parfaitement calibrée au message qu’elle souhaite délivrer. C’est pourquoi je limite mon boycott aux « fruits de l’occupation », c’est-à-dire aux marchandises produites dans les territoires palestiniens occupés illégalement par Israël et qui bénéficient frauduleusement des tarifs préférentiels au titre de l’accord UE-Israël [1]. Je ne boycotte pas Israël « en général » – je ne veux pas alimenter inutilement la parano de la société israélienne [2] –, et encore moins l’ensemble des firmes non israéliennes qui commercent avec ce pays et qui donc, selon un raisonnement un peu tordu, le « soutiennent » [3].

Le plus souvent, les actions de boycott se déroulent dans les grandes surfaces commerciales et s’adressent à tous. Mais l’« action dattes » est différente. Elle se concentre sur les marchés les plus fréquentés par la population musulmane, parfois interpellée en arabe, et à un moment très particulier : la préparation du jeûne du Ramadan, période pendant laquelle on fait grande consommation de dattes [4]. Un message subliminal ad hominem vient alors se surajouter à l’argumentation politique : consommer des dattes israéliennes pendant la période sainte du Ramadan est une profanation du jeûne, un acte impie. Je voudrais être sûr que, puisqu’il s’agit d’impiété, ce soit uniquement l’action politique et militaire d’Israël qui est visée, et pas le simple fait de manger des dattes juives.

Une de mes lectures de cet été fut Le collaborateur de Bethléem, un bon petit polar rédigé par Matt Rees, écrivain britannique ayant résidé à Jérusalem pendant dix ans. Il y met notamment en scène les Brigades des Martyrs d’Al Aqsa, considérées comme le bras armé du Fatah « laïque » mais qui recourent systématiquement à la rhétorique du martyr, laquelle n’a pourtant de sens que dans une perspective religieuse. Même si je comprends bien la tentation de mobiliser tous les affects (en face, on ne fait pas autre chose), l’hypertrophie de la dimension religieuse dans l’opposition à Israël est lourde de dangers. Si elle devait s’enfermer dans un cadre à dominante islamique, la cause palestinienne tiendrait l’opinion non musulmane à distance et cesserait ipso facto d’être une cause universalisable, ce qui causerait sa perte. Attention à ne pas s’engager dans cette voie.


Une autre de mes lectures d’été fut Neige, (Folio, 4531), un roman d’Ohran Pamuk, prix Nobel de littérature en 2006. L’histoire se déroule à Kars, aux confins orientaux de la Turquie, sur fond d’opposition entre islamistes et républicains héritiers d’Ataturk. Je vous livre sans commentaire une des phrases mises en exergue, qui est une des clés du roman : Eh bien détruire le peuple, le réduire, le forcer à se taire. Car l’instruction européenne est supérieure au peuple… (Dostoïevski, Les carnets des Frères Karamazov).


[1] Voir ici l’argumentaire détaillé de l’Association belgo-palestinienne.

[2] Je reste partagé quant au boycott universitaire et culturel qui me semble contreproductif s’il est appliqué de façon aveugle. On trouvera ici une typologie intéressante de ce qui est « boycottable » et ce qui ne l’est pas. On pourrait faire l’exercice d’appliquer ces critères à l’exposition sur l’architecture moderne à Tel Aviv qui fit débat au début de l’année. Lire ici sur ce blog.

[3] On peut trouver sur de nombreux sites, comme par exemple ici, la liste interminable de ces produits.

[4] Voir sur You Tube la vidéo de l’action.

imprimer
envoyer
12591
12594
12601
12606
12613
12617
12618
12620
12629
12592
12593
12624
12595
12596
12599
12600
12611
12623
12602
12612
12615
12603
12604
12631
12605
12607
12609
12610
12614
12619
12627
12616
12625
12630
12621
12628
12622
12626
12635
commenter (39)
  • Douteuses dattes de Ramadan Posté par Nathalie Patris, le 1er septembre 2009
    L’actualité sur ce thème est chargée ! Des Israéliens eux-même appellent au boycott et sont évidemment victimes de représailles dans ce grand pays démocratique ! C’est le cas de (...)
    Lire la suite
  • Douteuses dattes de Ramadan Posté par Michèle, le 30 août 2009
    FAIT DIVERS : Mon compagnon , parisien, était assis en train de boire son café à la Maison du peuple quand un type est venu lui donner un tract pour le boycott des produits (...)
    Lire la suite
    • Douteuses dattes de Ramadan Posté par Daniel Vanhove, le 30 août 2009
      • Douteuses dattes de Ramadan Posté par Michèle, le 30 août 2009
        • Douteuses dattes de Ramadan Posté par Daniel Vanhove, le 31 août 2009
    • Douteuses dattes de Ramadan Posté par Pierre Verhas, le 31 août 2009
  • Douteuses dattes de Ramadan Posté par Daniel Vanhove, le 28 août 2009
    Après les qqs semaines de silence de cet été, l’on pourra dire que cette rentrée fera « date » ! Pour ma part, je rejoins Luc Delval et Jerôme Delvax dans ce qu’ils écrivent. Leurs (...)
    Lire la suite
    • Douteuses dattes de Ramadan Posté par Nathalie Patris, le 1er septembre 2009
  • Une traduction française de l’article de Neve Gordon Posté par Luc Delval, le 27 août 2009
    L’UJFP a publié sur son site une traduction de l’article de Neve Gordon (dont question précédemment ici). On la trouve là : http://www.ujfp.org/modules/news/ar...
    Lire la suite
  • Douteuses dattes de Ramadan Posté par Jérôme Delvax, le 26 août 2009
    "Le plus souvent, les actions de boycott se déroulent dans les grandes surfaces commerciales et s’adressent à tous. Mais l’« action dattes » est différente. Elle se concentre sur (...)
    Lire la suite
    • « Vous ne répondez pas… » Posté par Henri Goldman, le 27 août 2009
    • Douteuses dattes de Ramadan Posté par Michèle, le 30 août 2009
    • Douteuses dattes de Ramadan Posté par alain mihály, le 31 août 2009
      • compte les amandes, compte les dattes Posté par Jérôme Delvax, le 3 septembre 2009
  • Douteuses dattes de Ramadan Posté par Luc Delval, le 26 août 2009
    Certains Israéliens - je précise : juifs israéliens - sont arrivés à la conclusion - comme avant eux des intellectuels juifs qui ne vivent pas en Israël (Naomi Klein, pour le citer (...)
    Lire la suite
    • "In a gradual, sustainable manner…" Posté par Henri Goldman, le 26 août 2009
      • Gradual, not sluggish Posté par Luc Delval, le 26 août 2009
  • Douteuses dattes de Ramadan Posté par Nathalie Patris, le 25 août 2009
    Petites nouvelles de l’action boycott des dattes http://www.europalestine.com/spip.p... Ce dimanche matin 23 août, une soixantaine de militant/es se sont retrouvés pour (...)
    Lire la suite
    • Boycott : pourquoi, jusqu’où ? Posté par Henri Goldman, le 25 août 2009
      • Boycott : pourquoi, jusqu’où ? Posté par Nathalie Patris, le 1er septembre 2009
  • Douteuses dattes de Ramadan Posté par Luc Delval, le 24 août 2009
    Je souscris à l’analyse d’H.G. quant à la portée du boycott, son efficacité et son utilité en tant qu’instrument d’agit-prop, quoique pour ma part peu m’importe d’alimenter ou non (...)
    Lire la suite
    • « Utilement »… Posté par Henri Goldman, le 24 août 2009
      • « Utilement »… Posté par Karl Varnsen, le 24 août 2009
        • « Utilement »… Posté par Nathalie Patris, le 25 août 2009
          • Désespoir Posté par Karl Varnsen, le 26 août 2009
          • « Utilement »… Posté par Michèle, le 30 août 2009
        • No comment… Posté par Henri Goldman, le 25 août 2009
          • Règles du forum Posté par Bernard De Backer, le 25 août 2009
            • Règles du forum : quelques précisions Posté par Henri Goldman, le 25 août 2009
              • Règles du forum : quelques précisions Posté par Bernard De Backer, le 25 août 2009
              • Règles du forum : quelques précisions Posté par Luc Delval, le 26 août 2009
          • Hors sujet ? Vraiment ? Posté par Karl Varnsen, le 26 août 2009
          • No comment… Posté par Bernard De Backer, le 27 août 2009
            • No comment… Posté par Karl Varnsen, le 27 août 2009
            • No comment… Posté par Michèle, le 30 août 2009
  • Douteuses dattes de Ramadan Posté par Nathalie Patris, le 23 août 2009
    La honte : que l’action "Boycott-Désinvestissement-Sanction" ne soit pas menée par nos dirigeants ! Et que les courageux citoyens qui la mènent finissent au poste de police ! Pour (...)
    Lire la suite
    • Parano israélienne Posté par Henri Goldman, le 23 août 2009
      • Parano israélienne Posté par Michèle, le 30 août 2009
    • Douteuses dattes de Ramadan Posté par Cedric Tolley, le 24 août 2009

Avertissement

Les commentaires sont modérés a priori. Les intervenants sont priés de communiquer leur véritable identité : on débat ici à visière découverte. Bien que la polémique, même dure, soit admise et même encouragée, l’administrateur du site ne validera pas les messages dans trois cas de figure :

1. En cas de défaut manifeste de courtoisie et de recours à l’injure en lieu et place d’argument.

2. Quand le message sort trop manifestement du cadre du sujet traité.

3. Quand l’intervenant intervient de façon répétitive en utilisant ce blog comme une tribune et non comme un lieu d’échange.


Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ?