Accueil du site >Blog  >Le blog de Martine Vandemeulebroucke  >Et si on déradicalisait les kamikazes ?
Le blog de Martine Vandemeulebroucke

Un autre regard sur l’actualité et plus particulièrement les atteintes aux libertés individuelles et aux droits économiques et sociaux.


pub
18.09.2014

Et si on déradicalisait les kamikazes ?

imprimer
envoyer
commenter

Antiradicalisme. Déradicalisation. Word n’accepte pas ces mots et les souligne de rouge ? Le programme devra s’y faire. Ce sont des mots tendance dans le monde politique. La ministre de l’Intérieur Joëlle Milquet avait été la première à les tester en juin en proposant d’interdire les groupes radicaux. La coalition kamikaze (qu’on n’a pas envie d’appeler suédoise, par respect pour les vrais Suédois) va plus loin encore en proposant, avant même d’avoir un accord sur le budget ou sur le nom du premier ministre, un « plan global de lutte contre le radicalisme ». On n’interdirait plus seulement les groupes en question mais aussi toute forme d’engagement auprès de ceux-ci. C’est quoi un groupe radical ? On ne sait pas trop mais à entendre Denis Ducarme (MR) et Théo Francken (N-VA) qui défendent cet accord devant la presse, ce sont « en tout cas des groupes comme Al-Quaïda et l’Etat islamique ». Pas « Debout les Belges », pas « Nation » ni la « Nationalistische Studenten Vereniging (NSV) ? Non, un vrai groupe radical opère à l’étranger par exemple, au Moyen-Orient , expliquent nos deux compères. Pas dans la périphérie ni dans les quartiers peuplés d’étrangers. Al Quaïda donc. Et qui d’autre encore ? On en discutera au Parlement. Sur quels critères ? On verra, dit Denis Ducarme au journal « Le Soir ». Nous nous référerons aux listes retenues par les autorités européennes. Oui mais…il n’y a pas de liste de groupes radicaux définie par le Conseil européen. Il y a une liste de groupes terroristes rassemblant des mouvements islamistes mais aussi des partis d’extrême-gauche et nationalistes. Des prédicateurs comme l’Anversois Hicham Chaib ou le Français Chaquir Maaroufi qui recrutent, via Facebook notamment, des jeunes Belges ou Français sont-ils des groupes radicaux à eux tout seuls ? On repose la question. C’est quoi un groupe radical ? C’est quoi un engagement ? Partir combattre ? Cliquer « j’aime » sur la page Facebook de ces allumés ?

Guantanamo belges

Ces prédicateurs et les combattants belges qui participeraient à un conflit extérieur seront lourdement sanctionnés. Mais pas question de se contenter de les emprisonner. Non, la « kamikaze » veut leur construire des prisons spéciales, des petits Guantanamo belges qui s’ajouteront au master plan prison. L’idée étant de les isoler complètement des autres détenus pour éviter toute contamination des révoltes. Cela va coûter cher ? On fera des économies sur les pensions ou les allocations de chômage. D’ailleurs, il est question de supprimer les allocations sociales de ces jeunes et de leur famille coupable sans doute d’en avoir fait de si mauvais citoyens. Ou alors, formule plus radicale, de leur interdire le séjour en Belgique. Même s’ils sont Belges ? On ne sait pas trop comment ils vont s’y prendre mais soit, les partenaires de la future coalition semblent ne pas manquer d’idées en la matière. Certaines d’entre elles avaient déjà été avancées par les libéraux lors de la discussion de l’accord gouvernemental précédent. Cette fois, avec la N-VA comme convive, on ne remet pas seulement le couvert, on balance aussi la grosse louche de propositions…radicales. La plus indigeste, on vous la réserve pour la fin. La déradicalisation. Les Communautés et les Régions sont invitées à subsidier des services qui useraient de moyens psychologiques pour expliquer aux déviants qui sont tombés dans le radicalisme ce qu’est la vraie religion . Une activité à mettre en place au « Ministère de la Vérité » avec l’aide de la « police de la Pensée » ? Non, c’est du délire. Sûrement. On n’imagine pas un moment l’Etat (ou les entités fédérées) mettre en place un dispositif qui aurait pour conséquence de voir les libertés individuelles et la liberté de penser en particulier s’écraser au plancher plus sûrement encore que les « kamikazes ». C’est juste pour faire peur. Non ?

imprimer
envoyer
commenter

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ?