Accueil du site >Blog  >Le coup de griffe de Carabosse  >Festival d’Angoulême : un cas d’école
10.01.2016

Festival d’Angoulême : un cas d’école

imprimer
envoyer
17703
commenter (1)

Dans la (très vaste) famille du sexisme ordinaire, je demande : Angoulême, et son fameux festival de BD. Ce qui vient de s’y dérouler est un véritable et magnifique cas d’école.

Cette histoire est révélatrice de plusieurs phénomènes très parlants...

Lire la suite ici

PS : L’exemple d’Angoulême est désormais "glorifié", y compris sur des plateaux de débats 100% masculins (comme ce 10 janvier 2016 à la télé belge). Et si vous aussi, messieurs, en preniez de la graine, en vous retirant publiquement de toute tribune d’où les femmes sont absentes, ou scandaleusement minorisées ? Voilà qui aurait de la gueule.

imprimer
envoyer
17703
commenter (1)
  • Festival d’Angoulême : un cas d’école Posté par xavier zeegers, le 10 janvier 2016
    Et si les femmes n’aimaient pas la BD, tout simplement ? Les quotas, c’est encore du politiquement correct. Cela ira certes mieux quand il y aura des parlements composés (...)
    Lire la suite

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ?