Accueil du site >Blog  >Le blog-notes d’Hugues Le Paige  >Hollande/Valls : la déchéance
23.12.2015

Hollande/Valls : la déchéance

imprimer
envoyer
17676
17677
17679
17680
17681
17682
17683
17695
17678
17684
commenter (10)

Ils ont osé ! Alors que ces derniers jours, différentes déclarations, y compris dans l’entourage présidentiel, semblaient indiquer que François Hollande renoncerait à cette mesure, l’extension de la déchéance de nationalité pour les binationaux « nés Français » condamnés pour terrorisme figure bien dans le projet de loi constitutionnelle. La décision est tombée ce matin en Conseil des Ministres. Pour ne pas indisposer la droite qui menaçait déjà de ne pas voter la réforme constitutionnelle si le pouvoir renonçait à cette disposition et ne pas rompre l’union nationale qui est désormais la partition politique absolue du tandem Hollande/Valls. Mais aussi pour couper l’herbe sous les pieds de cette droite, y compris la plus radicale, et même de l’extrême droite qui ont revendiqué et inspiré cette mesure sur laquelle un président socialiste s’est donc aligné sans états d’âme.

Cette déchéance de nationalité est moralement scandaleuse, pratiquement inefficace et politiquement inacceptable pour tous ceux qui se revendiquent d’une gauche démocratique et humaniste. Elle porte atteinte à un des principes fondateurs de la République, le droit du sol. Elle rappelle les plus sombres errements de certains socialistes sous Vichy ou pendant la guerre d’Algérie. C’est François Hollande seul et sans la moindre consultation ministérielle qui a pris l’initiative de cette disposition qui défigure la République en l’annonçant le 16 novembre dernier lors de son discours devant le Congrès de Versailles. De même qu’il proposait d’inscrire l’état d’urgence dans la Constitution. Ce qui a également été confirmé dans le projet de loi adopté ce matin en Conseil des Ministres. Depuis lors, sur la question de la déchéance de nationalité, l’Elysée semblait revenir en arrière. Christiane Taubira pensait même le renoncement acquis puisqu’elle l’annonçait imprudemment ce mardi lors d’une interview à une chaîne de radio algérienne. Si la Garde des sceaux ne veut pas demeurer le dernier pseudo alibi de gauche au gouvernement, il ne lui reste que la démission…

Alors que l’installation de la France dans la politique – et l’esprit- sécuritaire inquiète tous ceux qui dans l’hexagone sont soucieux de la protection des droits de l’homme et des garanties juridiques, l’exécutif a choisi de couler cette politique en forme constitutionnelle. L’alignement de la « gauche gouvernementale » sur des mesures sorties en ligne directe du programme du Front National constitue la plus grande victoire du terrorisme. Il exprime la déchéance politique du couple Hollande/Valls.

imprimer
envoyer
17676
17677
17679
17680
17681
17682
17683
17695
17678
17684
commenter (10)
  • Hollande/Valls : la déchéance Posté par SireRenard, le 3 janvier 2016
    Paradoxale cette hargne a stigmatiser la déchéance de nationalité. Pourtant cette mesure a été réclamée et appliquée ...en Belgique et par la gauche, communistes y compris à l’égard (...)
    Lire la suite
  • Hollande/Valls : la déchéance Posté par jeff, le 24 décembre 2015
    Et si Hollande cherchait dans le cadre d’un dégât collatéral à se débarrasser de la seule caution de gauche -et on se demande au prix de quelle quantité de couleuvres avalées- qui (...)
    Lire la suite
  • Hollande/Valls : la déchéance Posté par corral, le 24 décembre 2015
    C’est une honte absolue la porosité de la gauche aux idées du FN après la perméabilité de la droite aux même idées accentue la victoire idéologique de l’extrême-droite fasciste et (...)
    Lire la suite
  • Hollande/Valls : la déchéance Posté par Piron, le 23 décembre 2015
    Le FN dicte l’agenda politique en France : le capitaine de pédalo serre déjà ses cale pieds en vue du sprint présidentiel de 2017.
    Lire la suite
  • Hollande/Valls : la déchéance Posté par Comolli, le 23 décembre 2015
    Comment ne pas être de l’avis de HLP. Ce qui se joue ici est l’idée même de République : une et indivisible. Si le projet Hollande-Valls passe, nous aurons une République divisée en (...)
    Lire la suite
  • Hollande/Valls : la déchéance Posté par Marcel Leurin, le 23 décembre 2015
    Des Lumières à l’obscurantisme. Du pays des Droits de l’Homme à la république sécuritaire aux abois. De l’État de droit au suivisme populiste. Et Madame Taubira qui cautionne ces (...)
    Lire la suite
  • Hollande/Valls : la déchéance Posté par Vander Heyden, le 23 décembre 2015
    C’est vraiment une déchéance. Une autre mesure belge m’inquiète aussi très fort, c’est la limitation de la reconnaissance de la qualité de réfugié à cinq ans. C’est sinistre et en (...)
    Lire la suite
  • Hollande/Valls : la déchéance Posté par alain, le 23 décembre 2015
    j’avoue que cette péroraison me rappelle ces discours gauchistes de jadis sur le ton : celui qui n’est pas d’accord avec moi est un fasciste. Puisque tu invoques des valeurs de (...)
    Lire la suite
    • Hollande/Valls : la déchéance Posté par Hugues Le Paige, le 23 décembre 2015
    • Hollande/Valls : la déchéance Posté par Hugues Le Paige, le 25 décembre 2015

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ?