Le blog de Jean-Paul Gailly

Chronique toute personnelle selon ce qui captivera mon attention dans l’actualité (politique ou non) pour susciter le débat.

Mon approche est celle d’un libre examen. Comme l’écrivait Rosa Luxembourg, « la liberté c’est toujours celle de celui qui pense autrement ».


pub
8.04.2016

Indépendance syndicale

imprimer
envoyer
commenter

Depuis 1999, au fil des échéances électorales, les attitudes des dirigeant(e)s syndicaux(ales) et singulièrement de ceux(celles) de la FGTB , ont varié.

Citons les statuts de la FGTB :

"Art 3 Dans un esprit d’indépendance absolue vis-à-vis des partis politiques et respectueuse de toutes les opinions tant politiques que philosophiques, elle affirme vouloir réaliser ses buts par ses propres moyens (...)"

"Art 4 Le mouvement syndical acceptera le concours du ou des partis qui joindront leur action à la sienne pour la réalisation de ses objectifs, sans se considérer comme obligé à leur égard et sans qu’ils puissent s’immiscer dans la conduite de l’action syndicale."

Il y a eu l’époque du "votez à gauche" au temps des ’convergences de gauche’ entre ECOLO et PS .

Puis des appels plus ou moins déguisés à voter PS lorsque ces convergences ces sont passées à l’arrière-plan.

Aujourd’hui les droits sociaux et les services publics sont attaqués violemment de toutes parts (Espagne, Grèce,...), des conflits armés se rapprochent de nous, la droite musclée et/ou l’extrême-droite arrivent dans des gouvernements européens ( Hongrie, Ukraine,...), le discours TINA (there’s no alternative") envahit les médias et beaucoup de discours politiques.

Tout dans notre histoire nous enseigne que dans ce type de circonstances l’unité du mouvement syndical et le rassemblement des progressistes deviennent une priorité absolue. Et la fermeté face aux droites un devoir.

Dès lors la seule position syndicale authentique est celle de la CGSP (Tribune -mai 2014) que je cite également :

"(...) L’indépendance syndicale ne veut pas dire neutralité bien sûr. C’est à ce titre que la CGSP invite ses affiliés et le monde du travail à voter à gauche, à empêcher les partis de droite et d’extrême-droite ou les partis qui veulent mener des politiques de discriminations à avoir des élus.

A la CGSP comme à la FGTB, ily a des membres et des militants de sensibilités différentes:PS, Ecolo, PTB, LCR, PC,MG, Vega ,PSL . Il y a aussi,majoritairement, des membres et des militants qui ne sont pas membres d’un d ces partis et qui souhaitent l’unité des travailleurs.

(...) Le débat est riche et important,mais il ne doit pas mener à la division des travailleurs, votons à gauche assurément !

(...) Votons à gauche, battons la droite et surtout l’extrême-droite, et luttons encore et toujours pour nos droits et nos conquêtes !"

Le 1er mai les seuls partis que les dirigeants de la FGTB auraient du attaquer, ce sont ceux de l’extrême-droite où certains de leurs membres se fourvoient, et ceux de droite qui menacent nos droits et libertés !

http://www.youtube.com/watch?v=GO27...

http://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%A...

imprimer
envoyer
commenter

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ?