5.01.2012

Interpellez les médias !

imprimer
envoyer
commenter

Douce. « Comme une journée qui commence avec le journal du matin ». La formule de vœux de La Libre à ses lecteurs est sympa, mais la réalité est tout autre !

Certes on ne vous demande pas de nous camoufler tous les soubresauts de toutes les crises, même si la pire de toutes, la crise alimentaire (la faim touche un habitant de la planète sur 7 !), est curieusement bien moins analysée que d’autres. Elle est pourtant de taille à relativiser nos « bobos »…

Ce qu’on vous demande, c’est plus de portraits et de projets portés par des femmes et des hommes qui construisent au jour le jour une société moins cruelle pour les faibles, plus équitable et donc beaucoup plus exigeante avec les « puissants », qu’ils soient privés ou publics. Et pas seulement des portraits d’indignés qui ont déjà fait la Une en télé, mais plutôt d’engagés qui, loin des projecteurs, sont les vrais artisans de paix et de justice, donc de la douceur que vous souhaitez à vos lecteurs.

Tel est le message que j’envoyais à mon quotidien ce 2 janvier. Pourquoi y revenir ?

Parce que ce que je demande à ce journal, un des meilleurs (ou des moins mauvais ?), nous devrions le réclamer, et sur un autre ton, aux rédac’ chef de nombreuses publications et surtout aux patrons de chaines de télé.

Les journaux télévisés imposent à des millions de téléspectateurs une vision du monde tronquée, réductrice, simpliste… qui les conditionne « à l’insu de leur plein gré ». Il suffit d’écouter les conversations dans les trains, les cafés, les épiceries, le lendemain d’un accident grave, d’une catastrophe naturelle, d’un procès saignant, d’un « évènement » sportif… Sans parler de l’impact des galipettes d’un DSK qui ont fait l’objet d’une espèce de fixation névrotique de tous les médias ! Alors que tant d’autres sujets justifieraient, eux, un suivi régulier.

Mais voilà, « vos émotions en grand », c’est le slogan de RTL-Tvi. Ca a le mérite d’être clair et ça fait hélas la loi dans la profession. Des incendies, des braquages, des viols, de la pédophilie, des mariages princiers, Laurent, encore Laurent, Virginie Efira, Lady Gaga en veux-tu en voilà ! Parfois même des politologues ou des « experts » financiers dont les « analyses » échappent au plus grand nombre. Il vaut peut-être mieux d’ailleurs !

Mais ça fait 700 000 téléspectateurs tous les soirs et plusieurs centaines de milliers à midi sur RTL. Le service public qui est tout juste « un peu moins pire » draine nettement moins de monde. Il n’empêche, au total, on approche les deux millions de personnes (sans compter les branchés des chaines françaises) qui ne sont pas vraiment « informés ». Qui sont bombardés de brèves (de plus en plus brèves) qui les laissent pantois, émus, ébahis, amers, fatalistes… Tout sauf outillés pour mieux comprendre le monde et s’engager en citoyens soucieux du bien commun.

Vous me direz qu’il y a les quotidiens et autres périodiques pour les « informer ». C’est vrai, certains résistent tant bien que mal à la vague de l’info-divertissement. Ils réunissent quelques milliers voire dizaines de milliers de lecteurs. Ca ne fait pas le poids face au rouleau compresseur décervelant des JT. Vous me direz encore que personne n’est obligé de les regarder ces JT et que, vous, c’est fini-fini. OK, mais vous faites partie d’un groupuscule qui risque de perdre le contact avec la majorité de nos concitoyens et de ses préoccupations.

Ne nous résignons pas à l’état de nos médias ! Ne nous contentons pas de nous indigner. Prenons la plume, rédigeons des mails, interpellons patrons de chaines et de journaux. Prenons le temps de débattre, de partager nos analyses dans les trains, les cafés ou les épiceries. Et pourquoi pas, en sus, faire découvrir des émissions ou des publications qui nous font réfléchir, qui nous informent vraiment et nous font vivre et nous engager.

imprimer
envoyer
commenter

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ?