Accueil du site >Blog  >Le blog-notes d’Hugues Le Paige  >La Grande Parade du 20 mars : un enjeu majeur
8.03.2016

La Grande Parade du 20 mars : un enjeu majeur

imprimer
envoyer
commenter

Il y a 1001 raisons de participer à la Grande Parade de Tout Autre Chose/Hart Boven Hard organisée ce 20 mars à Bruxelles (www.toutautrechose.be) En voici 10 (+1) pour tenter de convaincre les hésitants.

1. Parce que Tout Autre chose est mouvement citoyen qui combat les politiques d’austérité des différents gouvernements mais qui en même temps construit et propose des alternatives : sur l’économie, le social, l’écologie, la santé, l’école, la culture, l’information (voir les groupes thématiques sur le site)

2. Parce qu’il faut réduire le temps de travail pour partager l’emploi et en créer de nouveaux par une politique de la demande respectueuse des équilibres écologiques

3. Parce qu’il y a urgence à enrayer la destruction de notre protection sociale et des services publics, à s’opposer à la chasse aux chômeurs.

4. Parce qu’il faut mettre fin à une politique nucléaire aberrante et dangereuse et promouvoir une tout autre politique énergétique

5. Parce qu’il faut, sans plus attendre, favoriser les transports en commun et sauver la SNCB des griffes de ses liquidateurs-trice(s)

6.Parce qu’il faut empêcher une politique fiscale qui renforce les inégalités en favorisant, comme nulle part ailleurs, les hauts revenus et les grosses entreprises

7. Parce qu’on ne peut tolérer une politique migratoire indigne qui nie les droits humains les plus élémentaires

8. Parce qu’il faut bloquer l’adoption du TTIP qui instaure à jamais la primauté absolue d’un marché dérégulé et la mainmise des Etats Unis sur nos économies

8. Parce qu’il faut s’opposer au risque d’une politique internationale militairement interventionniste et déstabilisatrice

9 .Parce que l’on doit imposer la parité tant annoncée et jamais appliquée

10. Parce que tout simplement il faut se battre pour un « vivre ensemble qui respecte les convictions de toutes les communautés qui composent notre société

Locale, régionale, nationale, européenne ou mondiale, l’actualité quotidienne le plus souvent dramatique dans toutes ces dimensions, nous conforte dans la nécessité de combattre pour ce nouveau « courant » qu’incarne Tout Autre Chose. Et si tout cela ne convainc pas ceux qui ne croient pas – ou plus- à l’utilité et la nécessité de battre le pavé, il y a encore un autre enjeu – essentiel- pour la Grande Parade de cette année 2016 :

10 + 1. L’an dernier, pour la première édition de la Parade, nous étions plus de 20.000 dans la rue. Cette année nous devons être encore plus nombreux pour confirmer le développement de Tout Autre Chose qui se construit au jour le jour au sein des locales et des groupes thématiques mais aussi dans d’innombrables initiatives à travers les territoires (interventions, actions, débats, études, etc.).

Mais aussi parce que le mouvement social a des « ratés ». Et que pour différentes raisons (divisions, élections), les syndicats semblent tétanisés face à l’agressivité du gouvernement et du patronat. Dès lors pour les citoyen-ne-s, les militant-e-s syndicaux et politiques, les membres d’associations, les hommes et les femmes de toutes origines et de tous horizons qui refusent l’inégalité instituée en politique, la Grande Parade sera le seul moment collectif et public pour se retrouver et combattre ensemble. Voilà pourquoi ce rendez-vous est encore plus vital aujourd’hui.

imprimer
envoyer
commenter

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ?