Accueil du site >Blog  >Le blog d’Henri Goldman  >La laïcité, "comme en France" !?
28.12.2015

La laïcité, "comme en France" !?

imprimer
envoyer
17687
17688
17689
17690
17691
17692
17694
17699
17704
17693
17696
17697
commenter (12)

Surréaliste. Patrick Dewael, libéral flamand, relance l’idée d’inscrire la laïcité de l’État dans la Constitution [1]. La semaine dernière, Laurette Onkelinx, socialiste francophone, avait déjà rompu une lance dans ce sens – à titre personnel, précisait-elle. Il y a quinze jours, c’était Didier Gosuin (Défi). Et Béatrice Delvaux, éditorialiste du Soir, applaudit à cette unité nationale miraculeuse.

Ce qui est surréaliste, c’est la référence : « Nous devons embrasser l’idée de laïcité, comme en France ». Comme en France ! Il faut être fameusement gonflé pour faire ici de l’hexagone un modèle. Seuls deux pays européens ont inscrit une référence explicite à la laïcité dans leur texte constitutionnel. Et – est-ce un hasard ? – ces deux pays sont les seuls, avec Andorre et Monaco, qui n’ont pas signé la Convention-cadre sur les minorités nationales du Conseil de l’Europe, ce qui dit quelque chose de leurs rapports aux minorités [2]. Le premier est la Turquie, où tous les imams sont fonctionnaires d’État et priés d’en être les relais politiques. Le second est la France. A-t-on l’impression que, dans ce pays, les rapports entre la société et les religions soient plus pacifiés qu’ailleurs ? Que les discriminations y soient plus réduites ? En 2007, un document européen très officiel [3] plaçait la France en troisième position pour les discriminations basées sur l’origine ethnique et en première position pour celles basées sur la religion et les convictions. Au nom de sa conception particulière de la laïcité, la France est le seul pays de toute l’Europe qui dispose d’une loi interdisant le port de « signes religieux » à l’école, le seul où le port de tels signes est prohibé dans la totalité des emplois publics, dans une conception très élargie de ces emplois qui s’étend aux gardiennes d’enfant à domicile et aux mères qui sont sollicitées pour accompagner les sorties scolaires de leurs enfants. Et, comme par hasard, c’est le seul pays où l’extrême droite se pose en protectrice de la laïcité alors qu’ailleurs elle se limite à être la gardienne des traditions chrétiennes et de l’identité nationale. Cherchez l’erreur.

Les autres États européens qui n’ont pas trouvé utile de l’inscrire dans leur constitution, sont-ils pour autant moins laïques ? Pour Jean Baubérot et Micheline Millot [4], ce n’est absolument pas le cas. Tous les États modernes sont laïques, dans la mesure où ils se sont autonomisés par rapport aux religions, en s’articulant « aux principes fondamentaux de la tolérance et de la justice puisés dans la philosophie politique ». Mais, contrairement à ce que prétendent les Grands-Prêtres français de la Laïcité statufiée, celle-ci est aussi diverse que la démocratie élective. De même que les systèmes électoraux varient d’un pays à l’autre, il y a différentes manières d’accommoder la liberté de conscience et l’égalité des citoyens, et d’articuler les principaux outils pour les mettre en œuvre, à savoir la séparation des Églises et de l’État et sa neutralité. Parmi toutes les variantes que les États modernes proposent, celle en vigueur en France depuis trente ans est la plus autoritaire, la moins libérale.

La laïcité étant par nature plurielle, son éventuelle constitutionnalisation ne sortira aucun effet par elle-même. Il faudra entrer dans tous les détails si on veut « régler définitivement la question du rapport entre l’Église et l’État », comme l’énonce imprudemment l’élu libéral. Et c’est là qu’on va rigoler. Commençons par le foulard « islamique » puisque c’est lui qui obsède Patrick Dewael comme tant d’autres. Qui va décider que tel foulard est religieux, plutôt que traditionnel ou esthétique ? Tiendra-t-on compte des mèches qui dépassent et qui, paraît-il, font perdre toute validité religieuse à l’étoffe ? Du patronyme de la femme qui le porte, Fatima étant par pétition de principe plus religieuse que Monique ? Du reste de son accoutrement ou de son maquillage, plus ou moins sexy ? Des formes plus modernes et très à la mode, comme les turbans ou les bérets larges ? Et l’interdire pour qui exactement ? Patrick Dewael parle de « fonctionnaires au guichet ». Des fonctionnaires seulement ? Pas des contractuels, des intérimaires et des sous-traitants ? Quant à l’allusion au guichet, elle est assez piquante. Il semble que ce soit la décision de Justice cassant l’interdiction du foulard en vigueur à Actiris qui a déclenché cette nouvelle escalade. Or, les trois femmes visées par cette interdiction n’avaient aucun contact avec le public. Elles n’étaient pas au guichet ! Quant à celles qui s’y trouvent, Patrick Dewael les assimile globalement à « l’autorité ». Hors de France – et semble-t-il, de Belgique –, on rigole à cette idée grandiloquente qu’une vendeuse de timbres ou une hôtesse d’accueil puissent « représenter l’autorité de l’État ».

Enfin, va-t-on traiter les barbes de la même façon, sachant que celles-ci peuvent aussi être religieuses, et comment alors distinguer une barbe islamique d’une barbe profane ? Le henné et le khol seront-ils des indices recevables de présomption ?

Pour les historiens du futur, ça restera un mystère digne de l’Immaculée Conception que ce vêtement ait pu, au basculement du XXIe siècle, obséder certaines personnalités politiques au point de vouloir changer la constitution dans le seul but de l’éradiquer. Si cette obsession n’aboutissait pas à refouler dans les marges de la société des femmes – et seulement des femmes – déjà particulièrement vulnérables, je me contenterais de hausser les épaules.
•••

[1] Patrick Dewael, « Plaidoyer pour la laïcité », Le Soir, 28/12/2015.

[2] La Belgique a bien signé cette Convention, dont elle partage la philosophie de base. Elle ne l’a pas ratifiée à cause d’un litige concernant la périphérie bruxelloise.

[3] Eurobaromètre spécial n°293 publié en janvier 2007 par la Commission européenne sur les discriminations dans l’UE.

[4] Laïcités sans frontières, Seuil, 2011.

imprimer
envoyer
17687
17688
17689
17690
17691
17692
17694
17699
17704
17693
17696
17697
commenter (12)
  • La laïcité, "comme en France" !? Posté par hichmeu, le 12 janvier 2016
    Presque tout à fait d’accord avec votre billet. Mais... Pas d’accord avec la fin, sur le fait que l’obsession de laïcité relègue uniquement des femmes dans les marges de la société. (...)
    Lire la suite
  • La laïcité, "comme en France !? Posté par jean40, le 7 janvier 2016
    Merci, Henri, pour cette mise au point et ce très heureux accès de mauvaise humeur. Je partage entièrement l’essentiel de ta réflexion. Je vis en France durant plusieurs semaines (...)
    Lire la suite
  • La laïcité, "comme en France" !? Posté par Jacques Teghem, le 2 janvier 2016
    Ton texte - dont je ne partage pas plusieurs idées - me rappelle l’éditorial de Gérard Biard dans le Charlie hebdo du...14/01/15 : "Nous allons espérer qu’à partir de ce 7/1/15 la (...)
    Lire la suite
    • La laïcité, "comme en France" !? Posté par Henri Goldman, le 3 janvier 2016
      • La laïcité, "comme en France" !? Posté par THEO LINDER, le 5 janvier 2016
  • La laïcité, "comme en France" !? Posté par Bernard Van Meenen (Moc de Bruxelles), le 31 décembre 2015
    Merci, Henri Goldman, pour cette remise à l’heure des pendules. J’espère que la raison et la sagesse en bénéficieront dans le champ politique. Il y a urgence (...)
    Lire la suite
  • La laïcité, "comme en France" !? Posté par Francis Schwan, le 30 décembre 2015
    A toutes les subtiles questions que se pose Henri, il faudrait ajouter celle qui se rapporterait à la liberté individuelle dont jouit ou non la femme en ce qui concerne sa façon (...)
    Lire la suite
  • La laïcité, "comme en France" !? Posté par rey, le 30 décembre 2015
    Bon article, de bon sens. Un point curieux, que j’ ai souvent noté lors de mes (tentatives de) conversation(s) avec les opposants au port du voile : quasi impossible, pour moi (...)
    Lire la suite
    • La laïcité, "comme en France" !? Posté par Henri Goldman, le 31 décembre 2015
  • La laïcité, "comme en France" !? Posté par Abdellatif, le 30 décembre 2015
    La France actuelle est née d’une révolution contre le Roi et surtout contre "son" Eglise. La bourgeoisie qui règne depuis, se livrant à une guerre sans merci contre tout (...)
    Lire la suite
  • Tu m’as convaincu ! Posté par Michel T, le 29 décembre 2015
    Merci pour ce plaidoyer convaincant ! Si je ne lisais pas cette chronique, je dois reconnaître que je ne serais sans doute pas insensible à l’idée d’une laïcité "à la française", (...)
    Lire la suite
  • La laïcité, "comme en France" !? Posté par Jean-Claude Meyer, le 29 décembre 2015
    N’oublions pas que la laïcité (la vraie, pas celle intégriste et anti-Islam, n’existe pas en Alsace-Moselle du fait que ces trois départements étaient allemands en 1905 lors de la (...)
    Lire la suite

Avertissement

Les commentaires sont modérés a priori. Les intervenants sont priés de communiquer leur véritable identité : on débat ici à visière découverte. Bien que la polémique, même dure, soit admise et même encouragée, l’administrateur du site ne validera pas les messages dans trois cas de figure :

1. En cas de défaut manifeste de courtoisie et de recours à l’injure en lieu et place d’argument.

2. Quand le message sort trop manifestement du cadre du sujet traité.

3. Quand l’intervenant intervient de façon répétitive en utilisant ce blog comme une tribune et non comme un lieu d’échange.


Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ?