7.01.2014

La main juive

imprimer
envoyer
16658
16660
16663
16664
16666
16672
16698
16659
16661
16662
16671
16682
16665
16667
16676
16697
commenter (16)

Dénoncer les propos de Dieudonné ? On l’a fait cent fois. À chaque dénonciation, il a cent supporters de plus. Chaque protestation outrée ne fait que confirmer ce qu’affirme tranquillement le nouveau héros de la jeunesse des quartiers : « Ils n’arriveront jamais à nous faire taire. » « Ils » ? Suivez son regard…

Ça marche. Preuve d’un authentique talent ? Plus. L’offre a manifestement rencontré une demande. De qui ? Dieudonné est « black ». Il parle souvent de la traite négrière, mais il y a peu de blacks dans son public, composé principalement de jeunes hommes arabes [1]. Ceux-là avaient l’habitude de se faire tanner par l’extrême droite et mépriser par les Dupont-Lajoie. Mais on n’en est plus là. Le mépris est désormais de gauche et se drape dans les valeurs universelles : « L’islam nous permet de haïr en progressistes, de dénigrer au nom de la femme, de la République, de la défense des juifs, du respect de l’école ou de la liberté des homos ; au nom de l’amour de la France et de sa survie, ou de son éternité fantasmée », écrit Claude Askolovitch [2]. Ils y avaient cru, pourtant, aux belles paroles de la gauche antiraciste, aux promesses d’égalité des petites mains jaunes de Touche pas à mon pote. Le réveil est douloureux.

La gauche républicaine, qu’incarne jusqu’à l’emphase le parti socialiste au pouvoir en France, affirme pourfendre le communautarisme et ne privilégier aucune de ses composantes « ethniques » que, d’ailleurs, la République n’aurait pas à connaître. Pourtant, l’actuel ministre de l’Intérieur a pu déclarer publiquement en 2011 : « Par ma femme, je suis lié de façon éternelle à la communauté juive et à Israël » [3]. Et que dire des mamours dont le président Hollande vient de gratifier le Premier ministre du gouvernement d’Israël le plus à droite depuis sa création, entonnant un « chant d’amour pour Israël et pour ses dirigeants » [4]. Jamais il n’aurait agi ainsi avec, au hasard, Poutine ou Bouteflika. En de multiples circonstances, ces hautes figures de la gauche française ont légitimé le lien privilégié qui est supposé unir la communauté juive de France à un État étranger qui méprise le droit international, associant ainsi les deux dans la réprobation légitime que la politique de cet État suscite.

D’où vient cette bienveillance, cette connivence dont, à l’évidence, les musulmans sont privés ? Quand on cherche une réponse simple, on la trouve : au-dessus de ces marionnettes, il y a une main qui tire ces ficelles, et c’est une main juive. On nous dit : regardez qui fait l’opinion en France – Alain Finkielkraut, BHL, Eric Zemmour, Alain Minc, les deux Elisabeth (Badinter et Levy), Jacques Attali, Alexandre Adler… – alors que les musulmans de France, pourtant dix fois plus nombreux, n’en ont pas placé un-e- seul-e dans la corporation des intellocrates. On poursuit : pourquoi sont-ils si nombreux parmi les médecins, les avocats, les banquiers ? Et se dessine alors l’hydre de la judéo-maçonnerie qui fomente le nouveau complot des Sages de Sion. Heureusement, gloire à eux, Soral et Dieudonné ont démasqué la conjuration [5].

En 2002, j’écrivais : « Dans l’imaginaire populaire des Arabes européens, la figure du Juif combine des traits archaïques et des traits contemporains. Il est à la fois l’héritier des méprisables habitants des mellah, l’auxiliaire privilégié des chrétiens colonisateurs et celui qui martyrise leurs frères de Palestine. L’intégrisme musulman n’a rien à voir avec cette superbe collection de stéréotypes qui peuvent, si les circonstances s’y prêtent, servir de fondement à une nouvelle variante d’antisémitisme. [6] » Aujourd’hui, il faudrait ajouter un quatrième ressort : les Juifs seraient les instigateurs, les idéologues et les principaux bénéficiaires de l’islamophobie qui prolonge en Europe le conflit israélo-palestinien dans le cadre d’un combat planétaire. Cette représentation, calque en miroir de la guerre des civilisations chère à Georges W. Bush, doit être déconstruite sous peine de nouveaux drames. Ceux qui, de part et d’autre, s’ingénient à mettre de l’huile sur le feu en radicalisant cette opposition imbécile sont des irresponsables à traiter comme tels.

•••

[1] Voir aussi Le Monde, 08.01.2014. Dans mon billet : Arabes plutôt que musulmans, car je me suis principalement basé sur l’observation, pas sur l’enquête. Mais les deux groupes se recoupent très largement.

[2] Claude Askolovitch, Nos mal-aimés. Ces musulmans dont la France ne veut pas, Grasset, 2013

[3] Voir ici.

[4] Voir ici. Les photos sont tirées de cette video.

[5] Voir cette video particulièrement éloquente.

[6] Oublier Jérusalem ? Une approche d’Israël, du sionisme et de l’identité juive, Quartier libre, 2002.

imprimer
envoyer
16658
16660
16663
16664
16666
16672
16698
16659
16661
16662
16671
16682
16665
16667
16676
16697
commenter (16)
  • La main juive Posté par phensmans, le 18 janvier 2014
    Et bé... Hallucinant Trouvé sur inydmedia Suisse : http://ch.indymedia.org/fr/2013/06/...
    Lire la suite
  • Dieudonné, Soral, Ahrouch, Sharia4Belgium et Laurent Louis Posté par Pierre-Yves Lambert, le 11 janvier 2014
    J’ai tout de même l’impression que les médias traditionnels et les politiciens qui se basent sur eux pour élaborer leur politique sont excessivement sensibles à ce qui fait le buzz (...)
    Lire la suite
  • La main juive Posté par Alain Mihaly, le 8 janvier 2014
    Ton discours me semble étrange. Voulant contenter tout le monde - autrement dit taper à la fois sur Valls et Dieudonné - ou "équilibrer" les choses, tu reprends dans la première (...)
    Lire la suite
    • La main juive Posté par Henri Goldman, le 8 janvier 2014
  • La main juive Posté par mouedden, le 8 janvier 2014
    Bonjour, Pour faire court, le sionisme est un projet politique et idéologique du 19ème siècle qui se base sur un mythe, des légendes et l’appropriation (l’instrumentalisation) du (...)
    Lire la suite
    • La main juive Posté par Henri Goldman, le 8 janvier 2014
  • La main juive Posté par Didier BRISSA, le 7 janvier 2014
    personnellement, j’ai trouvé bcp plus des choses intéressantes ici :http://quartierslibres.wordpress.co...
    Lire la suite
  • La main juive Posté par Amel Hayati, le 7 janvier 2014
    Bonsoir Henri, A te lire, Dieudonné serait le héros - porte-parole inespéré - du jeune banlieusard issu de l’immigration maghrébine révolté que le programme de sixième consacre plus (...)
    Lire la suite
  • La main juive Posté par mouedden, le 7 janvier 2014
    Bonsoir, un article à mon sens d’une profonde malhonnêteté intellectuelle, qui ainsi insidieusement passe des sionistes (les personnages cités) terme jamais énoncé (on se demande (...)
    Lire la suite
    • La main juive Posté par Henri Goldman, le 7 janvier 2014
      • La main juive Posté par mouedden, le 7 janvier 2014
      • Un "sioniste" serait-il un banal patriote ? Posté par Guy Leboutte, le 7 janvier 2014
        • Un "sioniste" serait-il un banal patriote ? Posté par nathalie Patris, le 11 janvier 2014
          • Un "sioniste" serait-il un banal patriote ? Posté par Etienne, le 13 janvier 2014
        • Un "sioniste" serait-il un banal patriote ? Posté par Hermine Leboutte, le 14 janvier 2014
          • Un "sioniste" serait-il un banal patriote ? Posté par Anonyme, le 18 janvier 2014

Avertissement

Les commentaires sont modérés a priori. Les intervenants sont priés de communiquer leur véritable identité : on débat ici à visière découverte. Bien que la polémique, même dure, soit admise et même encouragée, l’administrateur du site ne validera pas les messages dans trois cas de figure :

1. En cas de défaut manifeste de courtoisie et de recours à l’injure en lieu et place d’argument.

2. Quand le message sort trop manifestement du cadre du sujet traité.

3. Quand l’intervenant intervient de façon répétitive en utilisant ce blog comme une tribune et non comme un lieu d’échange.


Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ?