Accueil du site >Blog  >Le blog de Bernard Hennebert  >La musique dans le métro : un art mineur ?
14.06.2015

La musique dans le métro : un art mineur ?

imprimer
envoyer
commenter

La STIB est un service public et donc elle est un lieu unique pour favoriser non pas le commerce culturel mais bien une initiation à la culture et à sa diversité, à tenter de populariser de nouveaux talents de chez nous, etc.

Elle fait ce travail culturel pour les beaux-arts (sculpture, peinture, tapisserie, fresque, etc.). Les stations du métro bruxellois constituent l’un des plus beaux musées gratuits du monde. La STIB a mis en place un règlement et un comité composé de spécialistes culturels chargés de sélectionner les œuvres qui seront achetées et exposées.

La musique est un autre art. Mais il est considéré comme mineur. Comme une vulgaire marchandise.

D’abord, le service public des transports l’aseptise en proposant de la musique fonctionnelle, sélectionnant des orchestrations réduites au minimum afin que la musique devienne de la ouate mentale pour nos attentes d’être véhiculés.

Ensuite, elle l’utilise comme un moyen. On se souvient de ce scandale : la STIB a choisi en soirée de proposer certaines musiques classiques non pas pour nous familiariser à ce type de créativité mais pour chasser en soirée les jeunes peu attirés par ce décor musical qui traînaient sur les quais dans certaines stations. Des notes (pas musicales) internes l’attestent et l’affaire fut même débattue au Parlement.

Donc, pour la STIB, la musique n’est pas un art.

Si on veut la diversité, on est d’accord pour une semaine de diffusion de chansons « Concours Eurovision de la Chanson », mais alors il faut aussi une semaine consacrée à nos « Claude Semal » francophones et néerlandophones, au rap, à la musique contemporaine, au jazz prospectif de chez nous, etc.

Il faut que la STIB traite la musique comme elle traite les beaux-arts, sinon c’est du « deux poids, deux mesures ». Qu’en pense Céline Delforge, députée bruxelloise depuis 2004 (ECOLO) ?

« Ce qui est intéressant, c’est l’historique de la musique diffusée sur le réseau de métro de la STIB. À la base, c’était de la musique de supermarché achetée à une boîte spécialisée en la matière. Puis un jour, par erreur, c’est une programmation de musique actuelle qui a été diffusée. Face à l’ampleur des courriers de félicitations reçus, la STIB a décidé de garder ce style de musique qui était globalement du pop-rock qualitatif.

Depuis, il y a eu le fameux épisode de la diffusion de musique classique en soirée avec comme objectif de faire fuir les jeunes qui traînent dans les stations (rien que ça, ça mérite débat : pour ou contre la diffusion de musique classique si c’est dans une optique d’instrumentalisation à l’encontre d’une catégorie de la population).

Il y a également eu de la diffusion de musique à des fins commerciales (promotion d’un album de Bowie). Là aussi, la question n’est pas de savoir si on aime ou pas cet artiste mais si on accepte la visée commerciale de la manœuvre.

Enfin, il reste cette crainte qui ne me quitte pas, à savoir le risque qu’on entrecoupe la programmation musicale, quelle qu’elle soit, de messages publicitaires. En dehors de cela, j’avoue que de plus en plus souvent, j’entends des morceaux que je qualifierais de daube (avec tout ce que ça comporte de subjectif). Il y a également eu des débats sur « faut-il de la musique anglophone ou un subtil mélange de musique francophone et néerlandophone ? ». À titre personnel, je ne me suis pas encore fait de religion entre la programmation des débuts (qui correspondait assez bien à mes goûts...) et l’actuelle ou le besoin de réfléchir à une orientation plus réfléchie culturellement.

En attendant, n’oublions pas qu’il y a une sculpture qui a été dégradée dans le métro : à « Botanique », les portiques Mobib coupent un ensemble sculptural en deux ».

imprimer
envoyer
commenter

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ?