Accueil du site >Blog  >Le blog d’Henri Goldman  >Quand la Mutualité socialiste “débat” de la laïcité
6.09.2013

Quand la Mutualité socialiste “débat” de la laïcité

imprimer
envoyer
16508
16509
16510
16515
16559
16511
16520
16522
commenter (8)

Grand happening ce week-end à Namur (7 et 8 septembre) organisé par « Solidaris » (le nouveau nom de la Mutualité socialiste). La « Fête des solidarités » sera d’abord une vraie fête, mais ce sera aussi l’occasion d’approfondir quelques sujets de débats. Dans cette année pré-électorale, ils ne manquent pas.

La Mutualité est une des composantes du « pilier socialiste », rassemblé notamment au sein de l’Action commune socialiste où elle retrouve le PS et la FGTB. Elle n’a jamais hésité à se mouiller en faveur du seul PS lors des campagnes électorales. Il faut donc saluer l’ouverture de ses débats à des personnalités non socialistes. Ainsi, le grand débat du samedi devrait rassembler les président-e-s du PS, d’Ecolo, du CDH et de SP.A autour du thème « Comment être progressiste au XXIe siècle ». Sur l’égalité hommes-femmes, Joëlle Milquet est annoncée, sur l’Europe, Guy Verhofstadt…

Et puis il y a, dimanche, ce débat sur la laïcité. Un sujet particulièrement touchy par les temps qui courent. C’est une erreur de croire qu’il oppose principalement les libre-penseurs aux différents lobbies religieux. Le débat est aussi interne aux tenant-e-s de la « laïcité politique » [1] qui voit se confronter deux grosses tendances : une tendance « républicaine » qui n’est dominante que dans l’espace francophone (France, Belgique, Québec) et une tendance « libérale » qui s’est imposée partout ailleurs dans le monde développé, de l’Espagne à la Grande-Bretagne, de l’Italie à la Suède. C’eut été intéressant de confronter ces positions.

La question ne sera pas posée

Mais non. À la « Place des débats », voilà bien une question qui ne sera pas débattue. Les quatre invités (en dehors du ministre-président Rudy Demotte) sont des fervents partisans du modèle français et de la « neutralité vestimentaire ». Les positions défendues par Pierre Galand, président du Centre d’action laïque, Nadia Geerts (la « Caroline Fourest » belge), Jean-Philippe Schreiber, de l’ULB ou par la québécoise Djemila Benhabib sont toutes honorables. Mais toutes relèvent de ce que Jean Baubérot et Micheline Milot ont appelé dans leur nomenclature une « laïcité de foi civique », qui n’en est qu’une modalité parmi d’autres [2].

On veut du débat ? On pouvait alors inviter Marc Jacquemain, ce sociologue de l’ULg dont l’engagement laïque ne peut être mis en cause, Jean Baubérot, le rédacteur de la Déclaration universelle sur la laïcité au XXIe siècle, Cécile Laborde, auteure de Français encore un effort pour être républicains !… Pour le coup, on aurait eu une intéressante confrontation de points de vue.

Mais veut-on seulement en débattre ? On a parfois l’impression que, pour une certaine gauche, la promotion de la « laïcité à la française » finit par tenir lieu d’identité politique de substitution alors que les impasses du vieux modèle social-démocrate sont par ailleurs patentes. L’autorité de l’État est bafouée par les forces du marché. Elle se restaure à peu de frais en traquant les signes religieux un peu partout. À voir les escarmouches qui se multiplient pour écarter de l’emploi les femmes musulmanes qui portent le foulard (et jamais les hommes musulmans qui portent la barbe. Cherchez l’erreur…), l’émancipation religieuse semble même prendre le pas sur l’émancipation sociale, en inversant complètement l’ordre des priorités.

Mais soit. Cette dernière affirmation aurait bien mérité un débat. À la Fête des solidarités, il n’aura pas lieu.

•••

[1] À laquelle beaucoup de croyant-e-s de toutes religions sont attaché-e-s.

[2] Laïcités sans frontières, pp.105-109, Seuil, 2011.

imprimer
envoyer
16508
16509
16510
16515
16559
16511
16520
16522
commenter (8)
  • Quand la Mutualité socialiste “débat” de la laïcité Posté par WILMOT Michel, le 2 novembre 2013
    Extraits des motivations du Festival des Libertés 2013 « Le Festival des Libertés propose à nouveau une foison de documentaires, de débats, de spectacles, d’expositions et de (...)
    Lire la suite
  • Les vrais débats sont rares Posté par Bernard De Backer, le 16 septembre 2013
    Le contenu de ce billet me conforte, malheureusement, dans le constat que les "débats" réunissent bien souvent des personnes qui pensent la même chose, à quelques détails près (il (...)
    Lire la suite
    • Les vrais débats sont rares Posté par Henri Goldman, le 18 septembre 2013
      • Les vrais débats sont rares Posté par Bernard De Backer, le 18 septembre 2013
  • Quand la Mutualité socialiste “débat” de la laïcité Posté par Anonyme, le 6 septembre 2013
    Cher Henri, Je remarque une imprécision dans ton texte quand tu écris "les escarmouches qui se multiplient pour écarter de l’emploi les femmes musulmanes qui portent le foulard (...)
    Lire la suite
    • Quand la Mutualité socialiste “débat” de la laïcité Posté par Henri Goldman, le 6 septembre 2013
  • Quand la Mutualité socialiste “débat” de la laïcité Posté par alexandre, le 6 septembre 2013
    tout à fait d’accord à 1000 % avec les commentaires ! C’est une occasion manquée (délibérément). La laïcité civique comme cache misère ? tout comme les déclarations matamoresque de (...)
    Lire la suite
  • Quand la Mutualité socialiste “débat” de la laïcité Posté par Citizenx, le 6 septembre 2013
    Je voudrais seulement remercier Henri Goldman pour le soulagement que l’on peut éprouver à ce qu’un point de vue critique soit formulé et publié sur des questions bloquées par la (...)
    Lire la suite

Avertissement

Les commentaires sont modérés a priori. Les intervenants sont priés de communiquer leur véritable identité : on débat ici à visière découverte. Bien que la polémique, même dure, soit admise et même encouragée, l’administrateur du site ne validera pas les messages dans trois cas de figure :

1. En cas de défaut manifeste de courtoisie et de recours à l’injure en lieu et place d’argument.

2. Quand le message sort trop manifestement du cadre du sujet traité.

3. Quand l’intervenant intervient de façon répétitive en utilisant ce blog comme une tribune et non comme un lieu d’échange.


Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ?