Accueil du site >Blog  >Religions et laïcités aujourd’hui  >Sapin artificiel et pétition xénophobe
12.11.2012

Sapin artificiel et pétition xénophobe

imprimer
envoyer
commenter

La Ville de Bruxelles a décidé d’ériger cette année une sculpture métallique illuminée de LED en lieu et place de l’habituel sapin de Noël naturel. On pourra bientôt juger de l’effet esthétique de cette douteuse initiative sponsorisée par Electrabel…

Sans attendre, des milliers d’internautes se sont déchaînés contre cette initiative accusant la Ville d’avoir voulu, ce faisant, « faire plaisir aux musulmans », en abandonnant « ce symbole de notre culture judéo-chrétienne ». On passera sur l’assignation identitaire douteuse d’un sapin aux païennes origines pour remarquer que l’annonce de la présence de la crèche traditionnelle et du marché de Noël, comme les années précédentes, n’a pas arrêté le délire paranoïaque et xénophobe. Pour quiconque douterait de cette xénophobie, je recommande un petit tour sur le site de la pétition "Pour un véritable sapin de noël sur la grand place et le respect de nos valeurs et traditions", qui est bien partie pour recueillir 10 000 signatures, où la lecture des commentaires ne vous laissera plus aucun doute.

Le succès fulgurant de cette pétition, et les difficultés rencontrées pour démonter ce qui n’est finalement qu’un simple hoax ("Prouvez-moi que les musulmans ne sont pas derrière ce choix !") effraient. Tout comme le populisme d’une certaine presse qui ne recule pas devant la propagation de la fausse information.

Nul doute que l’actualité récente (liste Islam, Sharia4Belgium…) et surtout son traitement par les médias n’aient renforcé l’inquiétude et le rejet de l’islam, particulièrement au sein de milieux économiquement et culturellement défavorisés, ce dont témoignent les fautes d’orthographe tant dans la rédaction de la pétition que dans les commentaires. Parmi eux, un thème revient comme un leitmotiv : « Rentrez chez vous si vous ne voulez pas vivre comme nous ». C’est dire l’ampleur du rejet de toute une partie de la population, encore et toujours vue comme étrangère parce que musulmane.

Face à ce triste constat, je voudrais faire deux suggestions :

1) Que le monde politique et les médias arrêtent de parler d’« intégration », que ce soit pour en déplorer l’échec où en promouvoir la réussite. On n’en est plus là. On ne peut pas continuer à parler d’intégrer des gens qui sont nés, parfois comme leurs parents déjà, en Belgique. Ce qu’il nous faut réussir, c’est le mélange, le melting-pot caractéristique de toutes les terres d’immigration. Bruxelles a été, au XXe siècle, une grande ville d’immigration. La question n’est pas de s’en réjouir ou de le déplorer, la question d’aujourd’hui c’est de gérer cet héritage au mieux, et de façonner une ville aux multiples visages où chacun trouve sa place.

2) Que les uns et les autres mettent en priorité leur énergie au service du développement économique et de la promotion de l’égalité sociale dans notre ville. C’est la condition sine qua non de l’amélioration du vivre ensemble. Si chacun voulait mettre autant d’énergie à promouvoir un enseignement de qualité pour tous qu’à chercher à y faire interdire ou autoriser le port du foulard… Si la construction de logements sociaux pouvait mobiliser plus que celle des mosquées…

J’aimerais proposer une pétition pour imposer l’unification des taux d’imposition dans les dix-neuf communes de Bruxelles (avec mécanisme de péréquation qui transférerait l’argent des plus riches vers les plus pauvres) : n’est-il pas scandaleux de payer moins d’impôts à Uccle qu’à Molenbeek ?! Mais quelque chose me dit, qu’hélas, je n’obtiendrais pas 10 000 signatures en 48 h. Ni même en 480…

PS. ce mardi 13 novembre, le gestionnaire du site lapetition.be a (sagement) décidé de supprimer les commentaires, alors que l’on dépasse les 18 000 signatures...

imprimer
envoyer
commenter

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ?