30.03.2015

Tayush, c’est louche

imprimer
envoyer
commenter

L’hebdomadaire M.... publie cette semaine un dossier sur "Les bigots de la gauche complexée", où le collectif auquel j’appartiens est largement cité (et dézingué). Je n’avais pas envie de réagir, mais finalement, je ne pouvais pas non plus laisser passer.

Se définissant comme un « groupe de réflexion pour un pluralisme actif », Tayush rassemble des juifs et des musulmans, des chrétiens et des athées (il doit bien y avoir l’un/e ou l’autre bouddhiste dans un coin), des croyants et des mécréants, dans un beau mélange d’âges, d’origines, de militantismes ou d’orientations sexuelles – puisque c’est par celle-ci que je suis élégamment caractérisée dans M.... Tayush est aussi l’un des rares groupes mixtes où j’ai milité et qui est vraiment soucieux de la parité femmes-hommes, dans son fonctionnement ou ses prises de parole, et qui a même pris soin de respecter une langue elle aussi mixte (et pas seulement ce "masculin universel") dans son ouvrage collectif, « Les défis du pluriel ». Beaucoup d’associations bien laïcardes ne peuvent pas en dire autant !

Lire la suite ici

imprimer
envoyer
commenter

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ?