Accueil du site >Blog  >Le blog d’Henri Goldman  >Tentative de putsch à Écolo ?
17.06.2014

Tentative de putsch à Écolo ?

imprimer
envoyer
16915
16916
16917
16918
16919
commenter (5)

Ce qui s’est passé vendredi au « Conseil de fédération » (le parlement interne) d’Écolo ne sort qu’aujourd’hui. Le Soir nous raconte qu’une motion « visant le duo Hoyos-Deleuze » aurait été déposée. Elle aurait finalement été repoussée par 2/3 des délégués. [1] « Il s’agissait purement et simplement de dégommer Deleuze et Hoyos », aurait brillamment résumé « un parlementaire » [2].

Cliquer sur la photo pour accéder à l’article.

TIFF - 1 Mo

Car, évidemment, s’il ne s’agit que de « dégommer », ça ne vole pas haut. Mais pourquoi suggérer qu’après un tel échec, Écolo n’aurait le choix qu’entre deux postures aussi puériles l’une que l’autre. La première (celle des supposés « dégommeurs ») : haro sur les coupables (la coprésidence), la seconde : devant l’adversité, on serre les rangs (autour de la coprésidence). Et quand j’écris « coprésidence », il faut lire, plus largement, le groupe dirigeant d’Écolo qui l’a promue, soutenue et en partage les options politiques, le style et les choix de campagne. Comme ceux-ci ont été sanctionnés par le scrutin, cela mérite une sérieuse introspection. Celle-ci ne se fera pas en trois coups de cuillère à pot. Le texte de fond qui accompagnait la motion mise aux voix suggérait une table des matières consistante : Écolo et la com’ (prudentissime et dans le moule alors que le nombre de déçus de la politique ne cesse d’augmenter), Écolo et l’austérité (symbolisée par le traité européen que les verts ont combattu au fédéral et voté en régions), Écolo et l’environnement (le fameux dossier du photovoltaïque, lancé par le CDH Antoine mais assumé par l’écolo Nollet, où un budget fut dilapidé en subventions massives aux classes moyennes supérieures et suburbaines), Écolo et l’éthique (Écolo compte désormais quelques parlementaires quasi à vie, un président-bourgmestre…)…

Mais s’il faut prendre le temps de l’analyse, certaines décisions ne peuvent pas attendre. Par exemple, celles qui concernent le personnel. On a beau affirmer qu’un parti, ce sont ses milliers de militants/adhérents, personne n’est dupe : les permanents politiques (élu-e-s, assistant-e-s parlementaires, membres de cabinets, chargé-e-s de missions diverses…) sont tout de même un peu plus égaux que les autres, en proportion de leur présence à temps plein et de leur implication personnelle. Or, conséquence de l’échec électoral et du retour dans l’opposition partout, il va falloir licencier à tour de bras. Qui conserver ? Ceux-celles qui resteront sont évidemment appelés à jouer un rôle majeur dans le redéploiement du parti vert.

C’est humain : tant qu’il garde la main, le groupe dirigeant sera tenté de favoriser ses soutiens et de se débarrasser des plus critiques. Le débat, dont l’issue devrait logiquement avoir des conséquences sur le casting, risque d’être ainsi court–circuité par le seul fait de cette sélection sur base de l’allégeance. Procès d’intention ? Je ne demande qu’à être démenti.

Post-scriptum

On est particulièrement exigeant à l’égard d’Écolo en matière de démocratie interne et on a raison, étant donné que cette question a toujours fait partie de la carte de visite des verts qui ne se privent de donner des leçons aux autres partis. Ils peuvent. Ceux-ci cultivent tous un présidentialisme à tendance monarchique. Les conflits se règlent à la Borgia, dans la coulisse (Reynders-Michel, Demeyer-Daerden…) et, dans les assemblées qui votent les participations à des scores soviétiques, personne ne moufte. Quant au PTB, on ne sait pas exactement où et comment se prennent les décisions.

•••

[1] Parmi la septantaine de signataires, quelques poids lourds, comme Philippe Lamberts (eurodéputé), Philippe Defeyt (président du CPAS de Namur et ancien secrétaire fédéral) ainsi que les députés bruxellois Céline Delforge et Alain Maron. Le texte d’analyse qui accompagnait la motion était également signé par Zakia Khattabi, fraîche députée fédérale bruxelloise.

[2] Ah, la merveilleuse technique journalistique où on met dans la bouche d’un courageux anonyme une hypothèse qui se transforme du coup en démonstration.

imprimer
envoyer
16915
16916
16917
16918
16919
commenter (5)
  • Une explication toute simple Posté par michel6, le 19 juin 2014
    Sans vouloir prendre position dans ce débat interne, l’explication de l’échec d’Ecolo est peut-être toute simple et il ne faut pas pondre un rapport de 80 pages plein d’analyses (...)
    Lire la suite
    • Une explication toute simple Posté par Marcel Leurin, le 19 juin 2014
  • Démocratie interne ? Posté par Pierre-Yves Lambert, le 18 juin 2014
    Quand tu écris "les permanents politiques (élu-e-s, assistant-e-s parlementaires, membres de cabinets, chargé-e-s de missions diverses…) sont tout de même un peu plus égaux que les (...)
    Lire la suite
  • "C’est humain"... Posté par Guy Leboutte, le 18 juin 2014
    "C’est humain ?" Votre synthèse du deuxième paragraphe est excellente, comme très souvent. Il me semble que l’on peut lire l’histoire d’Écolo de ces vingt dernières années comme (...)
    Lire la suite
  • Tentative de putsch à Écolo ? Posté par Jean-Pol Sparenberg, le 17 juin 2014
    Merci pour la qualité de votre analyse. Vous avez mis le doigt sur l’essentiel du problème (et la raison pour laquelle j’ai signé la motion) : la place de l’appareil du parti qui a (...)
    Lire la suite

Avertissement

Les commentaires sont modérés a priori. Les intervenants sont priés de communiquer leur véritable identité : on débat ici à visière découverte. Bien que la polémique, même dure, soit admise et même encouragée, l’administrateur du site ne validera pas les messages dans trois cas de figure :

1. En cas de défaut manifeste de courtoisie et de recours à l’injure en lieu et place d’argument.

2. Quand le message sort trop manifestement du cadre du sujet traité.

3. Quand l’intervenant intervient de façon répétitive en utilisant ce blog comme une tribune et non comme un lieu d’échange.


Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ?