Accueil du site >Blog  >Le blog d’Henri Goldman  >Le Vif, le slip de bain et la viande hallal
Le blog d’Henri Goldman

Chronique généraliste de l’actualité politique, avec quelques accents : questions interculturelles, migrations, conflit israélo-palestinien, Bruxelles…


pub
3.09.2008

Le Vif, le slip de bain et la viande hallal

imprimer
envoyer
218
219
220
221
222
225
227
229
232
234
395
407
223
409
commenter (14)

Ah, le poids des mots… Regardez cette couverture de notre « hebdomadaire de référence ». Se maintenir à plus de 80000 exemplaires en diffusion payante, c’est un combat quotidien. Alors, ne soyons pas trop regardant. Plus c’est racoleur, plus ça fait vendre. Et l’islam, aujourd’hui, ça racole plus que tout. [1]

Évidemment, si vraiment « l’islam menace l’école » [2], il faut se ressaisir et lutter « contre l’islamisation ». C’est d’ailleurs ce qu’un certain parti, en Flandre, nous serine jour après jour. Gageons que la couverture du Vif le réjouira.

Que l’école aille mal, ce n’est pas un scoop. Les bâtiments se dégradent, les profs sont malheureux, la ségrégation scolaire ne recule pas. Mais ceci serait accessoire. Le principal problème, à mettre en évidence en ces temps de rentrée scolaire, c’est l’islam. En quoi précisément ? La couverture nous alerte : on ne sert plus de porc dans les cantines, il y a de l’absentéisme au cours de gym, des élèves contestent la théorie de l’évolution. Au secours… [3]

En pages intérieures, l’article (rédigé par Soraya Ghali, par ailleurs collaboratrice épisodique d’Espaces de libertés, la revue du Centre d’action laïque) est beaucoup plus anodin. Il pointe des malaises, soulève quelques bonnes questions sans les trancher et ne justifie absolument pas le titre guerrier qui l’introduit. Quelques difficultés classiques sont relevées – l’organisation des voyages scolaires, le jeune du Ramadan, la viande hallal dans les écoles –, certaines sérieuses, d’autres anecdotiques, le tout pimenté de brefs témoignages. Certaines remarques font sourire. Ainsi, il est noté que des élèves musulmans « gardent leur slip sous la douche » pour respecter un interdit religieux de pudeur. Voilà qui méritait d’être relevé.

Prototype du faux problème monté en épingle, un encadré est consacré à « la viande qui fâche ». Des parents, pas très nombreux d’ailleurs, demandent que de la viande hallal, c’est-à-dire conforme aux exigences de la religion musulmane, soit servie dans les cantines scolaires. Pour certains laïques pointus, ce serait la porte ouverte aux injonctions religieuses dans l’espace public. Or, nous faiblissons, vu que « les écoles répondent en ordre dispersé » à cette exigence. Message instillé : assez de laxisme, ayons le courage de la fermeté.

« La viande qui fâche »… Retrouvons, de grâce, le sens des proportions. Au Québec, depuis des années, ce genre de petits frottements entre des décisions majoritaires et l’expression de revendications de minorités qui se sentent discriminées est géré empiriquement par la méthode des « accommodements raisonnables », avec l’objectif de trouver le meilleur compromis culturel possible. Quand on est aux prises avec de telles demandes, la tendance au Québec est de les accepter à trois conditions : qu’elles soient finançables, qu’elles n’empêchent pas l’institution de fonctionner et qu’elles ne heurtent pas les convictions d’un autre groupe d’usagers [4]. Dans nos villes, les cantines scolaires devraient pouvoir servir de la viande hallal (ou des plats végétariens, ce qui convient aussi) à qui le souhaite sans surcoût et sans gêner qui que ce soit. Si c’est possible, on ne voit vraiment pas où est le problème. Ceux qui le montent en épingle au nom de grands principes ne font que mettre du carburant dans le raidissement communautaire qu’ils dénoncent. À force de stigmatiser l’islam le plus anodin en amalgamant de manière subliminale des pratiques innocentes (le slip, la viande…) avec Al Qaïda, on joue au pompier pyromane.

On ne connaît que trop bien ceux qui, de part et d’autre, tireront les marrons du feu.


Post-scriptum (9/9/2008) : Comment Le Vif a pompé ce blog

Dans sa page Forum des lecteurs, le dernier numéro du Vif revient sur le dossier de son numéro précédent. La plus grande partie de la page, au-dessus d’une réponse où la rédactrice en chef Dorothée Klein persiste et signe, est « pompée » de ce blog. C’est-à-dire purement et simplement recopiée, sans aucune mention de la source, comme si elle avait été envoyée au Vif pour éventuelle publication. Or il n’en est rien : ce billet n’a été envoyé à personne. Je me suis limité à diffuser par courriel le lien internet vers ce blog.

Mais le pire n’est pas là. Faute de place, on a coupé. C’est parfois nécessaire quand la place manque. Mais, bizarrement, sont passés à la trappe les deux premiers paragraphes, c’est-à-dire les plus carrés dans la critique où une certaine complémentarité est suggérée entre le titre racoleur du Vif et la croisade du Vlaams Belang contre l’« islamisation ». D’autres coupes, pas toujours signalées par le signe convenu (…), ont raboté quelques propos incisifs. Ce qui explique qu’un lecteur attentif comme Marcel Leurin (voir son commentaire ci-dessous), ai pu trouver mon intervention « particulièrement cotonneuse » avant de tomber sur ce blog.

Une rectification sera publiée dans le numéro suivant du Vif. Enfin, c’est ce qu’on m’a promis.


Post-scriptum 2 (12/9/2008) : Rectification ?

Aucune trace de rectification dans Le Vif de ce jour. Manifestement, les promesses du Vif n’engagent que ceux qui y croient.


[1] Pour les lecteurs intéressés, voici l’article en PDF :

PDF - 2.3 Mo

[2] En pages intérieures, on est encore plus clair : là, c’est carrément « comment l’islam gangrène l’école ».

[3] Ce même numéro du Vif pointe pourtant des causes plus sérieuses du mauvais état de l’école francophone. En édito, Dorothée Klein nous explique pourquoi « l’école flamande fait mieux ». La réflexion est intéressante, mais la phrase en exergue donne le ton : « Les intentions égalitaires de notre enseignement ont conduit à des pratiques inéquitables et à des résultats médiocres. » On retiendra qu’avec moins d’intentions égalitaires, tout irait mieux. Ah, le poids des mots…

[4] Pour ceux qu’intéresse l’expérience québécoise de résolution des conflits interculturels, on peut trouver des informations intéressantes sur le site de la commission Bouchard-Taylor, qui a piloté une évaluation publique des processus mis en œuvre.

imprimer
envoyer
218
219
220
221
222
225
227
229
232
234
395
407
223
409
commenter (14)
  • Le Vif, le slip de bain et la viande hallal Posté par fouadraiden, le 25 décembre 2008
    Bonjour, c’est un peu tard mais je tente qd même la question, quelqu’un aurait -il le lien utile qui me permettrait de retrouver l’artcile de cette controverse ? (...)
    Lire la suite
    • Le Vif, le slip de bain et la viande hallal Posté par Henri Goldman, le 27 décembre 2008
  • Le Vif, le slip de bain et la viande hallal Posté par ProjetDM, le 18 décembre 2008
    le Bureau exécutif de l’AJP a rendu son avis relatif à la plainte du MRAX contre le dossier du Vif "Comment l’Islam menace l’école" en date du 24 novembre 2008 la référence à (...)
    Lire la suite
  • Le Vif, le slip de bain et la viande hallal Posté par Marcel LEURIN, le 9 septembre 2008
    Ayant lu votre intervention dans Le Vif, je l’avais trouvée particulièrement cotonneuse. Se pouvait-il que le rédacteur en chef de Politique – mensuel auquel je suis abonné depuis (...)
    Lire la suite
  • Le Vif, le slip de bain et la viande hallal Posté par faras, le 8 septembre 2008
    Nous avons l’habitude depuis quelques années de ce type d’articles. Sous le pretexte de dénoncer les dérives de "l’islam", certains medias se permettent de raconter tout et (...)
    Lire la suite
  • Le Vif, le slip de bain et la viande hallal Posté par nana, le 8 septembre 2008
    Je suis musulmane née en Belgique et j’ai aussi été dans une école catholique. J’ai trois filles et nous sommes musulmans pratiquants avec mon mari. Pourtant, mes filles vont à (...)
    Lire la suite
  • Le Vif, le slip de bain et la viande hallal Posté par JeanLouis, le 7 septembre 2008
    Perso j’ai été à l’école catholique pendant mes primaires (3e à 6e) et humanité (1e à 6e) avec la photo de Baudouin et Fabiola au dessus du tableau noir. Des cours de religion et (...)
    Lire la suite
  • Le Vif, le slip de bain et la viande hallal Posté par Nobo, le 5 septembre 2008
    "Qui sont-ils ?" (http://bougnoulosophe.blogspot.com/...)
    Lire la suite
  • Le Vif, le slip de bain et la viande hallal Posté par The Mole, le 4 septembre 2008
    Malheureusement, le style racoleur, ça "marche"... Au premier trimestre 2008 (dernier chiffre disponible), "Le Vif" affichait une diffusion payante de 85.448 exemplaires, en (...)
    Lire la suite
  • Le Vif, le slip de bain et la viande hallal Posté par The Mole, le 4 septembre 2008
    Molenews évoque également cet amalgame outrancier... qui a incité le Mrax à déposer plainte contre "Le Vif" http://molenews.hautetfort.com/
    Lire la suite
  • Carrefour se venge Posté par Luc delval, le 3 septembre 2008
    J’ai acheté des merguez chez "Carrefour" cet après-midi. Je viens de regarder l’étiquette (oui, je sais c’est avant de les acheter qu’il fallait la regarder) : viande de porc 82% ! (...)
    Lire la suite
  • Le Vif, le slip de bain et la viande hallal Posté par Jean-Jacques Jespers, le 3 septembre 2008
    Attention aux confusions. L’article du "Vif" se scandalise du fait que des élèves contestent l’évolutionnisme et attribue cette contestation à l’influence de l’Islam. Cet amalgame (...)
    Lire la suite
    • Le Vif, le slip de bain et la viande hallal Posté par Jérémie Detober, le 4 septembre 2008
  • Le Vif, le slip de bain et la viande hallal Posté par Jérémie Detober, le 3 septembre 2008
    J’ai aussi lu ce dossier du Vif. Si la cover exagère en effet par rapport au contenu du dossier, j’ai tout de même appris des choses sidérantes... Quelques points, en vrac : Sur (...)
    Lire la suite

Avertissement

Les commentaires sont modérés a priori. Les intervenants sont priés de communiquer leur véritable identité : on débat ici à visière découverte. Bien que la polémique, même dure, soit admise et même encouragée, l’administrateur du site ne validera pas les messages dans trois cas de figure :

1. En cas de défaut manifeste de courtoisie et de recours à l’injure en lieu et place d’argument.

2. Quand le message sort trop manifestement du cadre du sujet traité.

3. Quand l’intervenant intervient de façon répétitive en utilisant ce blog comme une tribune et non comme un lieu d’échange.


Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ?