Accueil du site >Blog  >Le blog d’Henri Goldman  >Gaza et la jeunesse bruxelloise
17.01.2009

Gaza et la jeunesse bruxelloise

imprimer
envoyer
489
490
491
492
493
494
495
497
498
499
501
504
505
506
508
509
510
511
512
515
517
518
519
522
559
496
502
503
507
635
520
604
648
652
658
commenter (35)

Mohamed, Adam, Rayan, Nathan, Gabriel, Amine, Ayoub, Mehdi. Ces prénoms constituent le « top 8 » de ceux qui ont été attribués aux garçons bruxellois nés en 2007. Cinq de ces prénoms sont à consonance arabo-musulmane. La jeunesse bruxelloise d’aujourd’hui est ainsi, pour le meilleur et le pire. Le meilleur : c’est grâce à la vitalité de l’immigration (notamment, mais pas seulement) maghrébine que Bruxelles a mis fin à son déclin démographique. Le pire : la société bruxelloise n’a toujours pas trouvé le moyen de faire de ses habitants d’origine populaire extra-européenne des citoyens reconnus et acceptés pour ce qu’ils sont. À Bruxelles, la proportion de jeunes issus de l’immigration est telle que, souvent, les politiques dites d’intégration fonctionnent à l’envers. Sur le terrain, chacun s’en rend compte. Mais le système institutionnel continue à tourner sur lui-même comme si Bruxelles était toujours composée d’habitants « de souche » répartis entre 85% de francophones et 15% de Flamands. Cherchez l’erreur…

Les frères et les sœurs de Mohamed, Rayan et Mehdi, avec ou sans leurs parents, se sont massivement retrouvés à la manifestation du dimanche 11 janvier contre les massacres de Gaza. On a parlé à ce propos d’une manifestation communautaire. C’était surtout une manifestation bruxelloise. Ce qui est d’ordinaire confiné dans les rues et les maisons de Molenbeek ou Saint-Josse que le beau monde ne fréquente pas a pris ce jour-là possession des boulevards centraux de la ville. On a découvert une population jeune qui avait des valeurs et des préoccupations situées à des années lumières de Bruxelles-Hal-Vilvorde ou de la déconfiture de Fortis. Et ce qu’elle a montré d’elle a fait peur.

JPEG - 245.7 ko
J’ai choisi ces photos parmi d’autres (merci Ariane Bratz) parce qu’elles ne montrent rien qui puisse choquer. Bien sûr, il y avait des calicots « problématiques ». Certains n’ont vu que ceux-là, au risque d’alimenter la parano d’une partie de l’opinion publique.

Ces jeunes Bruxellois ont pris fait et cause pour un peuple écrasé sous les bombes d’une armée puissante. Un peuple qui n’occupe aucune place particulière dans l’imaginaire européen, mais dont le destin tragique résonne dans tous les foyers arabes à partir des images d’Al Jazira consommées jusqu’à la nausée. Comme si le destin des Arabes de Bruxelles, et notamment d’une part importante de la jeunesse de cette ville, se jouait désormais en Palestine.

Cette identification vous choque ? Pourtant, elle ne fait que reproduire ce que tout le monde accepte comme une évidence : la solidarité « naturelle » des Juifs de partout avec Israël. À toutes les manifestations juives de quelque importance, le drapeau israélien est déployé. Quand un hymne national est de rigueur, l’Hatikva israélienne accompagne toujours la Brabançonne. Le Comité de coordination des organisations juives de Belgique affirme son « soutien par tous les moyens appropriés à l’État d’Israël, centre spirituel du judaïsme et havre pour les communautés juives menacées ». Enfin, l’éditorial du dernier numéro de Contact J, mensuel très professionnel édité par le Cercle Ben Gourion, réitère son soutien inconditionnel au « peuple d’Israël engagé dans un combat vital contre des agresseurs qui ont délibérément choisi de tourner le dos à l’humanité ». (En passant, on se demandera qui, dans les événements de Gaza, « tourne le dos à l’humanité ».)

Ce lien privilégié des Juifs avec Israël a une histoire. Une autre histoire est en train de tisser un lien de même type entre les jeunes Bruxellois d’origine maghrébine et les Palestiniens. C’est désormais en Palestine que se joue leur dignité de vivre en femmes et en hommes libres et respectés, leur fierté de ne pas courber l’échine malgré la disproportion des forces en présence, c’est aussi là que s’élabore un sens à leur vie puisque, pour beaucoup d’entre eux, celle qui les attend ici n’a pas de sens. Si l’islamisme a le vent en poupe aujourd’hui au sein de cette jeunesse, c’est qu’il apparaît à la fois comme le ferment de la résistance à l’occupation de la Palestine et comme porteur de valeurs là où nos droits de l’Homme à géométrie variable ont été complètement démonétisés par notre inconséquence.

Voilà le paysage sur fond duquel se constitue une nouvelle culture de résistance qui relie ici et là-bas. Sans aucun doute, cette culture charrie des références et se prête à des fréquentations difficiles à admettre pour des démocrates, mais les donneurs de leçon n’ont pas toujours fait la fine bouche. S’il faut comptabiliser les crimes selon le nombre de victimes, le Hamas est moins coupable que Tzipi Livni qui fut pourtant accueillie à bouche que veux-tu par Sarkozy alors que Gaza croulait sous les bombes. Georges W. Bush, président élu d’une grande démocratie et qui sera resté notre allié jusqu’au bout, a plus de sang sur les mains que Ben Laden. Attention à ne pas exonérer mentalement du statut de criminel celle ou celui qui partage nos bonnes manières. Un crime en Chanel, avec des mains soignées et un langage policé, reste un crime.

Il s’agit donc de notre jeunesse. Nous n’en avons pas d’autre de rechange. Son engagement existentiel aux côtés des Palestiniens massacrés est nettement plus honorable que la lâcheté et l’indifférence généralisées, même s’il y a beaucoup à redire sur les formes que cette solidarité emprunte. En les accompagnant franchement mais de façon critique dans cette solidarité, nous aiderons les plus lucides d’entre eux à contenir l’influence suicidaire de l’islamisme qui autrement risque d’occuper seul tout le terrain. Si cette hypothèse désastreuse devait se confirmer, c’est notre démission qui lui aura déroulé le tapis vert.

imprimer
envoyer
489
490
491
492
493
494
495
497
498
499
501
504
505
506
508
509
510
511
512
515
517
518
519
522
559
496
502
503
507
635
520
604
648
652
658
commenter (35)
  • Gaza et la jeunesse bruxelloise Posté par Bernard De Backer, le 28 janvier 2009
    Oublier Jérusalem ? D’abord un mot sur la manifestation et la présence de slogans et calicots « radicaux religieux » ou d’un antisionisme proche de l’antisémitisme, voire carrément (...)
    Lire la suite
    • Gaza et la jeunesse bruxelloise Posté par Henri Goldman, le 30 janvier 2009
      • Gaza et la jeunesse bruxelloise Posté par Anonyme, le 9 février 2009
        • Gaza et la jeunesse bruxelloise Posté par Henri Goldman, le 9 février 2009
          • Gaza et la jeunesse bruxelloise Posté par Bernard De Backer, le 10 février 2009
  • Gaza et la jeunesse bruxelloise Posté par une source sûre, le 24 janvier 2009
    Pendant ce temps les défenseurs des droits de l’homme habituels et qui ont pignon sur rue portent plaintes à tout va contre des caliquots ...Heu...antisémites ou islamistes. je (...)
    Lire la suite
  • Gaza et la jeunesse bruxelloise Posté par Zeitouni, le 22 janvier 2009
    Voici un texte qui remet les pendules à l’heure tant avec le trio de "barbophobes" qu’avec vous Monsieur Goldman, un deux en un en quelque sorte ! (...)
    Lire la suite
    • Gaza et la jeunesse bruxelloise Posté par Henri Goldman, le 23 janvier 2009
  • Gaza et la jeunesse bruxelloise Posté par Benjamin, le 22 janvier 2009
    Bravo Mr Goldman pour ce texte qui est si juste et si nuancé ! Benjamin, militant PTB
    Lire la suite
  • Gaza et la jeunesse bruxelloise Posté par pierre durant, le 19 janvier 2009
    "Présents lors de la manifestation de ce 11 janvier, à Bruxelles, nous ne pouvons masquer notre grande inquiétude. Un certain « politiquement correct » incite une partie des (...)
    Lire la suite
  • Gaza et la jeunesse bruxelloise Posté par Thierry Jacques, le 19 janvier 2009
    Cher Henri, merci et grand bravo pour cette analyse que je trouve remarquablement juste. Elle me rassure et me soulage, à côté de certains textes lus ces derniers jours. (...)
    Lire la suite
  • Mixité du public dans les manifestations Posté par Guy Leboutte, le 18 janvier 2009
    Voilà un salutaire rappel de ce qu’est la "jeunesse bruxelloise" ! Cependant, j’ose croire que l’imaginaire pro-israélien spontané, qui caractérise globalement le belge de souche, (...)
    Lire la suite
  • Gaza et la jeunesse bruxelloise Posté par Marc Jacquemain, le 18 janvier 2009
    Bravo pour cette analyse, bravo aussi pour la constante volonté de dégager où se trouve l’essentiel. Et la phrase essentielle dans ce texte à mes yeux est celle-ci "un crime en (...)
    Lire la suite
  • Gaza et la jeunesse bruxelloise Posté par Nathalie Patris, le 18 janvier 2009
    Comme cela est bien dit !Je partage votre analyse Même constat pour Charleroi, je pense
    Lire la suite
  • Gaza et la jeunesse bruxelloise Posté par Mehmet Alparslan SAYGIN, le 18 janvier 2009
    Merci pour ce superbe commentaire analytique, Marcel LEURIN.
    Lire la suite
  • Gaza et la jeunesse bruxelloise Posté par Manuel Abramowicz, le 18 janvier 2009
    Voici l’horrible "islamophobe" décrit par certains depuis qu’il a publié une polémique carte blanche dans Le Soir avec deux "compères" (dixit Henri Goldman), c’est-à-dire Claude (...)
    Lire la suite
    • Gaza et la jeunesse bruxelloise Posté par une source sûre, le 7 février 2009
  • Gaza et la jeunesse bruxelloise Posté par Jeannot Lapin/Jean, le 18 janvier 2009
    Bravo Henri pour cette belle analyse. Je suis d’accord avec toi sur tout. Et quelque part cet article répond de façon convaincante à l’article de Claude Demelenne (Journal du (...)
    Lire la suite
  • Gaza et la jeunesse bruxelloise Posté par Daniel Vanhove, le 18 janvier 2009
    Peu de choses à rajouter, à un bon article dans son ensemble... Juste quelques remarques : 1/ d’une part, il est regrettable que "le beau monde" ne fréquente pas de temps en (...)
    Lire la suite
  • Gaza et la jeunesse bruxelloise Posté par Marcel LEURIN, le 18 janvier 2009
    Beaucoup de choses ont été écrites à propos de la manifestation du 11 janvier. Je n’en ai lu aucune qui n’ait été biaisée par les passions des uns et des autres. Tu as pris, quant à (...)
    Lire la suite
  • Gaza et la jeunesse bruxelloise Posté par Alain Adriaens, le 18 janvier 2009
    Bonjour Je me permet de vous mettre ici en copie un texte que j’ai envoyé à quelques collègues d’ECOLO suite au relais par un de ceux-ci d’une mise en cause de la participation aux (...)
    Lire la suite
  • Gaza et la jeunesse bruxelloise Posté par daniel demey, le 18 janvier 2009
    D’abord, un mot sur l’existence de ce blog et la beauté de l’engagement de son rédacteur principal qui nous pousse à réfléchir ensemble. Ensuite quelques mots sur la manifestation (...)
    Lire la suite
  • Importation et dérives communautaristes Posté par MAS, le 18 janvier 2009
    Parce que je pense qu’il est en lien avec tout ce débat, j’aiguille vers cet excellent article de Laurent Lévy, qui pourrait aisément être transposé au contexte belge en général, (...)
    Lire la suite
  • Gaza et la jeunesse bruxelloise et... les quartiers. Posté par Pierre Verhas, le 17 janvier 2009
    Qu’on me pardonne de bousculer quelque peu la netiquette de ce blog où l’on peut faire des débats sur des sujets passionnels sans se verser des tombereaux d’injures. Cependant, la (...)
    Lire la suite
  • Gaza et la jeunesse bruxelloise Posté par Nobo, le 17 janvier 2009
    Vous oubliez un peut trop rapidemment le "Nous sommes tous Américains" de Colombani... S’identifier à l’Empire, cela passe pour naturel ! Il est des identification, dont l’objet (...)
    Lire la suite
  • Gaza et la jeunesse bruxelloise Posté par Sidd Artha, le 17 janvier 2009
    Excellente et courageuse analyse, Henri. Il fallait le dire, dans cette manif on est sorti du club habituel des gens de gauche et on a rencontré la réalité sociologique (...)
    Lire la suite
  • Gaza et la jeunesse bruxelloise Posté par alec de vries, le 17 janvier 2009
    waw ! Une analyse superbe en un texte court vif et juste qui nous permet d’aller au delà de nos frayeurs et de nos indignations. j’aime beaucoup alec de (...)
    Lire la suite
  • Paternalisme Posté par Pascal Fenaux, le 17 janvier 2009
    Je ne suis pas allé à la manifestation du 11 janvier à Bruxelles, parce que j’avais des articles à remettre, précisément sur l’opération "Plomb forgé". Mais les échos que j’en ai eu (...)
    Lire la suite
    • Paternalisme ? Posté par Henri Goldman, le 17 janvier 2009
      • Rhétorique Posté par Donat, le 18 janvier 2009
        • Où étaient les organisateurs ? Posté par Henri Goldman, le 18 janvier 2009
    • Perplexité Posté par cyclomal, le 18 janvier 2009
  • Gaza et la jeunesse bruxelloise Posté par Noëlle de Smet, le 17 janvier 2009
    Ton analyse est forte et belle Henry. Je n’ai rien à ajouter...Seulement ceci : qui ose en parler et comment et avec qui dans les écoles ?
    Lire la suite
  • Gaza et la jeunesse bruxelloise Posté par Jean-Claude Englebert, le 17 janvier 2009
    Lors de la manifestation du 11 janvier 2009 en soutien à la population de Gaza, la présence de manifestants apparaissant comme islamiste et de slogans comparant par exemple (...)
    Lire la suite
  • Gaza et la jeunesse bruxelloise Posté par Daniel Soil, le 17 janvier 2009
    Magnifique !
    Lire la suite

Avertissement

Les commentaires sont modérés a priori. Les intervenants sont priés de communiquer leur véritable identité : on débat ici à visière découverte. Bien que la polémique, même dure, soit admise et même encouragée, l’administrateur du site ne validera pas les messages dans trois cas de figure :

1. En cas de défaut manifeste de courtoisie et de recours à l’injure en lieu et place d’argument.

2. Quand le message sort trop manifestement du cadre du sujet traité.

3. Quand l’intervenant intervient de façon répétitive en utilisant ce blog comme une tribune et non comme un lieu d’échange.


Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ?