Accueil du site >Blog  >Le blog d’Henri Goldman  >Modrikamen, le chevalier masqué
3.05.2009

Modrikamen, le chevalier masqué

imprimer
envoyer
1982
1985
1986
1990
1994
2040
2048
3144
1983
2037
1991
1987
2030
1995
1996
2260
2017
2046
2043
2049
2195
2519
commenter (22)

J’aurais pu me laisser avoir. Il est tellement naturel de prendre parti pour les petits contre les gros. Pourquoi ceci ne vaudrait-il pas aussi pour la respectable corporation des actionnaires ? Maître Mischaël Modrikamen est un des mandataires des « petits actionnaires » de Fortis. C’est lui leur champion, leur chevalier blanc. Il est pour eux ce que José Bové est aux faucheurs d’OGM : leur incarnation théâtrale. Il participe du spectacle politique en donnant de la chair et du style à des enjeux financiers que, je l’avoue, j’ai du mal à bien saisir. Mais face à la suffisance pseudo-experte d’un baron Lippens, d’un vicomte Davignon ou d’un vice-Premier ministre libéral prêts, disait-on, à brader l’intérêt national sur l’autel de la finance mondialisée, comment ne pas trouver sympathique le scénario de « stand alone » pour lequel plaidaient Modrikamen et ses alliés et qui semblait déboucher sur une grande banque publique belge ? Même le PTB n’a rien trouvé à y redire [1].

Ce qui a titillé ma vigilance, c’est un texte qui n’a rien à voir. Il a été publié le 3 août 2006 dans La Libre Belgique et s’intitule Israël, sentinelle de notre liberté. En voici un extrait : « Israël, à nouveau agressé gratuitement, démontre au quotidien sa détermination, le courage de sa population et de ses soldats, face aux “nazislamistes” du Hamas et maintenant du Hezbollah. (…) La détermination de ce petit peuple démocratique demeure intacte face à ses ennemis sanguinaires. » Enfin, la phrase qui tue : « Tant qu’il y aura des “nazislamistes”, Israël ne doit plus l’oublier avant de renoncer à la Judée et à la Samarie, au cœur même du pays. » Manifestement, l’auteur de ces lignes viriles doit se réjouir de l’arrivée à la tête d’Israël d’un gouvernement « qui en a », comme Modrikamen aurait dit de lui-même en parlant de sa conception du rôle de l’avocat.

Les habitués de ce blog connaissent ma sensibilité à la question israélo-palestinienne. Je ne peux que me méfier de quelqu’un qui s’est profilé comme un supporter par anticipation d’Avigdor Lieberman, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères. Surtout si, en prime, il déclare : « J’ai déjeuné une fois avec M. Aernoudt il y a quelques mois. J’ai de la sympathie pour l’homme et partage une série d’analyses et d’idées qu’il développe. » dans un « chat » au journal Le Soir. Le Rudy Aernoudt en question n’est pas le sage Flamand qui plaidait avec modération pour une Belgique fédérale, mais celui qui se profila comme un Dedecker-bis et fut à deux doigts de rejoindre les listes du MR soucieux d’éviter toute concurrence sur sa droite.

Cette proximité avec le positionnement d’un Aernoudt, mise en évidence par tous les commentateurs, rappelle qu’il y a en gros deux postures pour contester le « système », une de gauche et une de droite. Finalement, on est injuste avec Lippens, Davignon ou Reynders en les rabattant vers l’ultra-libéralisme de Reagan et Thatcher. Ces trois-là ont démontré leur attachement au « modèle rhénan » et au compromis social-démocrate qui garantit la paix sociale par des mécanismes de concertation. Bien entendu, ils utilisent au profit de leurs mandataires la modification des rapports de force sociaux du fait de la mondialisation et de la mise en concurrence universelle des territoires. Mais sans attaquer frontalement la sécurité sociale, quitte à la grignoter chaque fois que c’est possible sans trop de casse.

Certains, à droite, n’ont pas ces prudences et rêvent d’un pur capitalisme transparent, où la « démocratie des actionnaires » tiendrait lieu de principe supérieur, afin que la main invisible du marché chère à la théorie économique néo-classique puisse jouer pleinement son rôle. Mais ce n’est pas ainsi que fonctionne, pour le meilleur et le pire, le modèle social européen. Ce modèle a toujours été caractérisé par une intervention forte de l’État qui veille à tenir compte, comme le rappelait au SoirYves Delacollette, CEO en partance de la Deutsche Bank, de ce que « l’échelle des intérêts dans le dossier Fortis ne place pas l’actionnaire au sommet, mais d’abord les contribuables, suivis des employés de Fortis (dont le dévouement a concouru à éviter la faillite) et des clients, et ensuite seulement des actionnaires ». La « démocratie des actionnaires » va à l’encontre du besoin d’une « régulation du capitalisme » qui implique au contraire la mise sous tutelle du marché par la politique. Comme dit la sagesse populaire wallonne, « c’est toudi les ptits qu’on spotche ». Mais il y a petits et petits…


[1] Ce profilage quasi-gauchiste est accrédité par l’entrée au sein du cabinet Modrikamen de Me Laurent Arnauts, fondateur et éditorialiste du Journal du Mardi. Sur son blog, Luc Delval émet à partir de ce constat une hypothèse troublante.

imprimer
envoyer
1982
1985
1986
1990
1994
2040
2048
3144
1983
2037
1991
1987
2030
1995
1996
2260
2017
2046
2043
2049
2195
2519
commenter (22)
  • "même le PTB n’a rien trouvé à y redire" Posté par ben, le 20 mai 2009
    Cher Mr Goldman, je trouve assez surprenant que vous fassiez un parallèle entre le PTB, Laurent Arnauts et Modrikamen. 1. Les solutions proposées par le PTB en matière de (...)
    Lire la suite
  • Modrikamen, le chevalier masqué... pas si masque Posté par Pierre Verhas, le 4 mai 2009
    Franchement peu me chaut de savoir si Modrikamen est juif et "ultrasioniste", l’important est qu’il represente une des categories du capitalisme. Dans cette affaire Fortis, (...)
    Lire la suite
    • PC américain et barbu prophétique Posté par Bernard De Backer, le 6 mai 2009
      • Modrikamen et Pim Fortuyn Posté par Anonyme, le 12 mai 2009
  • Modrikamen, le chevalier masqué Posté par Nathalie Patris, le 4 mai 2009
    N’est-ce pas lui qui avait défendu Sharon quand il a failli être jugé par la Belgique dans le cadre de la compétence universelle pour son implication à Sabra et Chatila ? J’ai (...)
    Lire la suite
  • Modrikamen, le chevalier masqué Posté par Manuel Abramowicz, le 3 mai 2009
    Henri, Pour ton info, cher Henri, bien avant ton texte publié aujourd’hui sur ton blog, j’avais déjà épinglé, dénoncé et réfuté, en mars dernier (il y a deux mois !), les propos (...)
    Lire la suite
    • Modrikamen, le chevalier masqué Posté par Henri Goldman, le 3 mai 2009
      • Modrikamen, le chevalier masqué Posté par Luc Delval, le 4 mai 2009
    • Modrikamen, le chevalier masqué Posté par Luc M, le 3 mai 2009
    • Modrikamen, le chevalier masqué Posté par Nobo, le 7 mai 2009
  • Modrikamen, le chevalier masqué Posté par Sidd Artha, le 3 mai 2009
    Merci Henri pour cette livraison courageuse. J’ai également failli me faire avoir par ce "chevalier blanc". Et puis je commençais à trouver qu’il en faisait trop, version (...)
    Lire la suite
  • Modrikamen, 500 euros l’heure Posté par Guy Leboutte, le 3 mai 2009
    J’ai moi aussi entendu sur les ondes ce que Luc Delval dit dans le billet que vous nous renseignez : l’avocat Modrikamen facture l’heure à 500 euros. Je gage que comme pour ses (...)
    Lire la suite
    • Modrikamen, 500 euros l’heure Posté par Luc Delval, le 4 mai 2009
  • Modrikamen, le chevalier masqué Posté par Franco Carminati, le 3 mai 2009
    J’apprécie en général les articles mis en ligne sur ce blog. Celui-ci me laisse perplexe. Si je ne connais pas suffisamment Me Modrikamen pour me prononcer à son sujet, il me (...)
    Lire la suite
    • Modrikamen, le chevalier masqué Posté par Henri Goldman, le 3 mai 2009
  • Modrikamen, le chevalier masqué Posté par Luc M, le 3 mai 2009
    Curieux texte, d’abord dans son effet premier, parce qu’il revient à informer d’abord le lecteur que je suis d’une qualité de l’avocat Modrikamen que j’ignorais (je ne m’étais pas (...)
    Lire la suite
    • Modrikamen, le chevalier masqué Posté par Henri Goldman, le 3 mai 2009
      • Modrikamen, le chevalier masqué Posté par Luc M, le 3 mai 2009
    • Modrikamen, le chevalier masqué Posté par Luc Delval, le 4 mai 2009
      • Modrikamen, le chevalier masqué Posté par Luc M, le 4 mai 2009

Avertissement

Les commentaires sont modérés a priori. Les intervenants sont priés de communiquer leur véritable identité : on débat ici à visière découverte. Bien que la polémique, même dure, soit admise et même encouragée, l’administrateur du site ne validera pas les messages dans trois cas de figure :

1. En cas de défaut manifeste de courtoisie et de recours à l’injure en lieu et place d’argument.

2. Quand le message sort trop manifestement du cadre du sujet traité.

3. Quand l’intervenant intervient de façon répétitive en utilisant ce blog comme une tribune et non comme un lieu d’échange.


Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ?