7.07.2008

Droit et religions

imprimer
envoyer
commenter

En février dernier, l’archevêque de Canterbury avait causé un séisme en Grande-Bretagne, en estimant qu’il s’indiquait de mettre en application la Sharia, c’est-à-dire le code juridique de la religion musulmane, pour certains domaines comme par exemple le droit de la famille, « pour améliorer la cohésion sociale » [1].

Dans De Morgen du 5 juillet dernier, Ayfer Erkul nous indique que Lord Philips, le Lord chief justice (magistrat le plus élevé en Grande-Bretagne), à la veille de sa sortie de charge, vient appuyer ce point de vue : « Il n’y a pas de raison pour estimer que les principes de la sharia ou d’un autre code religieux ne puisse pas former la base d’une médiation ou d’autres formes de résolution de conflits ». Il donne comme exemple les contrats de mariage des musulmans ou les produits et services spécialisés créés dans le cadre de la sharia. Si l’on comprend bien les points de vue de ces deux éminentes personnalités, la cohésion sociale et la résolution de conflits passent par l’abandon de l’égalité des citoyens et des citoyennes dans un Etat de droit. Nous voilà en route pour un apartheid à la sauce religieuse : le Droit Canon pour les catholiques, la Sharia pour les musulmans, et j’imagine qu’il doit sûrement exister un Droit Rabbinique pour les juifs(à vérifier) ?

Curieux au fond que les religions dites « du Livre » aient toutes trois cette tendance à vouloir régir et réglementer...

Au fond ces deux personnalités Brittaniques viennent de conforter leur compatriote Georges Orwell décrivant la « novlangue » dans son roman « 1984 » est de retour : la cohésion c’est la séparation, la résolution des conflits c’est la discrimination.Georges pensait aux totalitarismes politiques.

[1] Lire aussi ici.

imprimer
envoyer
commenter

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ?