22.10.2008

20 ans de prison pour blasphème

imprimer
envoyer
commenter

Sayed PervezKamakhsh était étudiant en journalisme à l’université de Balkh en Afghanistan. Il a été condamné à mort pour avoir diffusé un document s’interrogeant sur le fait que les lois islamiques permettent à un homme d’avoir quatre épouses alors que les femmes ne peuvent avoir qu’un seul mari.

Une campagne internationale de soutien a eu lieu (voir notamment http://fr.wikipedia.org/wiki/Sayed_... et http://www.niputesnisoumises.com/do... )

Hier une instance d’appel a annulé le premier jugement, mais a néanmoins condamné Sayed Pervez Kamaksh à 20 ans de prison pour blasphème.

Dans un mail à la rédaction de “DeMorgen” (auquel il est fait référence dans son édition du 22 octobre 2008), son frère, journaliste exprime sa déception : “ on dirait vraiment que dans notre pays personne ne se soucie de la légalité, de la déclaration internationale des droits de l’homme ou de la liberté d’expression”. Il espère néanmoins que la cour suprême afghane libèrera Sayed Pervez Kambakhsh

La constitution afghane fait référence en même temps aux conventions internationales en matière de droits de l’homme et aux principes de l’islam.

Question : les droits de l’homme sont-ils en contradiction avec les religions dites “du livre”, ou est-ce l’inverse ?


On lira utilement http://fr.wikipedia.org/wiki/Blasphème.

imprimer
envoyer
commenter

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ?