Accueil du site >Blog  >Religions et laïcités aujourd’hui  >Et hop ! Un nouveau sondage sur les cathos
24.01.2010

Et hop ! Un nouveau sondage sur les cathos

imprimer
envoyer
commenter

Cela n’a pas raté. Moins de huit jours après l’annonce officielle de la nomination de l’évêque Léonard à la tête de l’archidiocèse de Malines-Bruxelles, Le Soir réussit à publier un sondage ex-clu-sif et "les confessions des derniers catholiques belges". Bigre, c’est donc si grave que ça (sic) ?

Le Soir nous trouve quand même 60 % de catholiques, ce qui est bien plus que ce que La Libre nous annonçait en mars 2008 : cette enquête n’avait trouvé que 46,9 % de chrétiens, dont 91,6 % de catholiques, c’est-à-dire presqu’un tiers de moins que Le Soir…étonnant. Le Vif, quant à lui, avait relevé une majorité de non-croyants et seulement 41 % de catholiques en mars 2007. Notre presse quotidienne aurait-elle subi une évolution idéologique radicale ? Que nenni, les titres nous rassurent : avec 43 % de catholiques, La Libre estimait « La Belgique, terre religieuse », tandis que Le Soir, il est vrai très friand des « bons » mots en titre, parle de « Jésus crise » avec 60 % de catholiques … Le Vif, lui, avait choisi d’annoncer en couverture « Les cathos vont disparaître »…

L’appréciation du degré de religiosité des Belges est donc chose toute relative, nous le savions bien. Il est également évident que les chiffres de tels sondages soient à manier avec précaution. Autre exemple : Le Soir nous annonce 4 % de musulmans, alors que deux ans plus tôt La Libre en avait trouvé trois fois plus, soit 12 % !

Le Soir a ensuite sondé le groupe des catholiques de son échantillon sur ses croyances et ses pratiques. On y lit, c’est amusant, que 50 % d’entre eux ont une dévotion particulière pour un ou plusieurs saints, ce qui est 25 % de plus que lorsque Le Soir leur avait posé la question en 1984, que 62 % croient aux miracles (contre seulement 56 % il y a 25 ans), et que 42 % estiment que certaines personnes sont possédées par le démon (contre seulement 20 % vingt-cinq ans plus tôt). Diable ! A en croire ce sondage, il y a de quoi s’inquiéter non pas d’un déclin de la quantité de fidèles de l’Église, mais sur une baisse évidente de leur qualité … De là à dire que les meilleurs s’en vont, et que ce n’est pas André Léonard qui les fera revenir…

Heureusement, la lecture (loupe ou bon éclairage nécessaires pour les petits caractères) de la description de la méthodologie du sondage rassure sur la possibilité de ne pas le prendre trop au sérieux : même si Le Soir a presque doublé l’échantillon par rapport à La Libre (658 habitants du royaume), sur les 1205 personnes ont été interrogées, seules 62 % d’entre elles ont accepté de répondre... C’est là vraiment un échantillon particulièrement petit. Mais, sans doute est-ce une simple faute de frappe qui nous indique que la marge d’erreur maximale est évaluée à 42,8 %... En admettant que la vraie marge d’erreur calculée tourne autour des 3 %, vraisemblable dans ce type de sondage, on rappellera que 3 %, c’est bien plus que la proportion de croyants de la plupart des religions autres que catholiques présents dans notre pays : protestants, juifs, anglicans, orthodoxes, bouddhistes, etc.

Bref, on l’a déjà souvent dit – et notamment la Commission des sages qui en 2006 avait été chargée de remettre au ministre de la Justice ayant les cultes dans ses attributions des propositions de réforme – il faudrait organiser dans notre pays une vraie enquête scientifique sur les convictions et les pratiques religieuses (en distinguant soigneusement les unes des autres)…

imprimer
envoyer
commenter

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ?